Guide Bordeaux

Edition du 31/10/2017
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Nous avons aussi étudié le phénomène de première grappe, celle qui est au plus près du pied de vigne, et, pour la deuxième grappe, la plus éloignée, nous avons déterminé que le niveau de maturité était plus précoce sur les premières grappes que sur les secondes, nous récoltons ainsi en deux temps pour attendre la maturité optimale de chaque grappe. Toujours dans cette optique de précision et d’augmentation de la qualité, nous vinifions séparément, travaillons les vins de presse en réduisant volontairement les durées de cuvaison et rajoutons les meilleures presses. Tous ces efforts ont pour vocation de permettre à nos vins ayant une structure déjà très précise de gagner en élégance et en complexité, et de permettre à notre grand terroir de s’exprimer au mieux. Cela se remarque notamment dans le 2014, un vin d’une grande pureté. Le 2015 est un millésime qui donne des vins puissants, très élégants, avec beaucoup de fruit, de finesse, aux tanins très aboutis, la qualité sera supérieure au 2014, il se rapprochera, à mon avis, de la qualité du 2010. Toute notre équipe, que ce soit dans les vignes ou les chais, a fait un énorme travail de précision qui donne des résultats tangibles, et c’est très encourageant. Nous avons équipé notre cuvier de cuves de plus petite capacité afin que notre maîtrise de l’ultra-parcellaire soit perceptible. Nous sommes passés de 20 lots de vins finis à 50, ce qui nous permet d’avoir une palette importante pour les assemblages de nos différents vins, un peu comme la palette d’un peintre…” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2014 (fin des vendanges 30 Octobre, grande sélection des parcelles), développe un nez puissant où s’entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin, très prometteur. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles.  Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, très puissant, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde.  Formidable 2005, qui se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, de base tannique importante et très équilibrée, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer sur des rognons et ris de veau aux champignons ou un chapon rôti aux pommes farcies au lard. On poursuit avec le second vin, La Dame de Montrose 2014, ample, riche, structuré et puissamment parfumé (fraise des bois, épices) au nez comme au palais, un vin corsé et tout en bouche. Excellent 2012, solide, complexe, intense, avec des arômes de fruits confits et d’épices, de bouche onctueuse, aux tanins veloutés et présents. Le 2011 associe structure et charnu, avec des notes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux et souples, tandis que le 2010, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe où dominent la griotte et la cannelle, associe rondeur et structure. Très joli 2008, classique du millésime, où se mêlent fraîcheur et intensité, très aromatique.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland
3, avenue des Vignolles
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANON (Canon-Fronsac)
GABY (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
CARLES (Fronsac)
MAZERIS (Fronsac)
MOULIN DU JURA (Lalande-de-Pomerol)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Château Les GRAVES de LOIRAC


Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). Excellent Médoc 2014, avec des tanins soyeux et riches, au nez de groseille, de robe grenat, épicé en bouche. Le 2012, intense, ample au nez comme en bouche, aux tanins fermes, poursuit sa belle évolution. Joli 2011, classique de ce millésime, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe. Le 2010 réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, de bouche soyeuse mais puissante, de garde comme le 2009, tout en bouche, avec des notes de groseille, idéal avec une terrine de volailles ou un faisan au chou.

Christine et Jean-François Gillet
21, chemin du Centre
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73
Télécopie :05 56 09 48 97
Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr

Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle Carrère reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. Savoureux Montagne-Saint-Émilion 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, très agréable maintenant mais avec un réel potentiel.  Joli 2013, aux arômes délicats de fruits cuits, d’humus et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fondus, de jolie bouche séduisante. Le 2012, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), est de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique au palais (mûre, épices).  Beau 2011, intense, charnu, velouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples. Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2013, bien classique, de couleur pourpre, tout en bouche, légèrement épicé, avec des notes de mûre et de cuir.

Vignobles Carrère
9, route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Télécopie :05 57 24 30 17
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-carrere.com

Château DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 16 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Thierry Kerdreux trouve le 2016 “remarquable, matière, concentration, intensité en arômes, tout est là pour un vin de garde. Un millésime supérieur au 2015 où la qualiité et la quantité se rejoignent.” Les 2015 sortent en Mars. Ses trois cuvées, issues d'assemblages différents : Château David, fruité, finement boisé; Les Hauts de David, plus boisé, et le Château Les Abèdes, boisé, très fin, fruité. Cette année, réalisation d'un chai à barriques plus important. Son Médoc 2014 est un vin de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, charnu comme il le faut.  Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Les Hauts de David 2014 se goûte très bien, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche.

Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

CHATEAU DE ROQUEBRUNE


Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Tout en bouche, bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle) , bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Télécopie :09 79 94 86 30
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La CROIX D'ARMENS


Une propriété familiale depuis 1869. Un vignoble de 34 ha sur Saint-Émilion, Côtes de Castillon et Bordeaux Supérieur. Le Domaine bénéficie d'une belle diversité de sols. En Saint-Émilion : argileux, graves, sablonneux; c'est le sous-sol typique appelé “Crasse de Fer”. En Côtes de Castillon : argilo-calcaire à graveleux. Une grande importance est donnée au respect du terroir concrétisée par une agriculture raisonnée.
Vous aimerez comme moi ce Saint-Émilion 2009, bien élevé en fûts de chêne, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, riche, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2007, riche en arômes, est d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, se goûte particulièrement bien. Le 2006 médaille d’Or aux Féminalise 2011, est riche et de très bonne garde, coloré, charpenté, parfumé et dense, aux tanins agréablement présents et fondus à la fois.
Goûtez le Saint-Émilion Château Guerin Bellevue 2009, de couleur rubis profond, qui développe un nez dominé par les fruits rouges macérés, de bonne charpente.

Famille Augereau
La Croix
33330 Saint-Pey-d’Armens
Tél. : 05 57 47 15 58 et 06 07 49 28 05
Fax : 05 57 47 15 58
Email : chateau_lacroixdarmens@yahoo.fr
http://chateaulacroixdarmens.winealley.com


Château MAUVINON


Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-Sol : 70 % silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison : 3 à 4 semaines selon les années, puis élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, de 12 à 16 mois.
“Je suis très fière du 2014, nous raconte Brigitte Tribaudeau, un vin qui a du corps. Il est formidable, il a tout pour lui, il est concentré, belle couleur rouge foncé, des arômes de fruits rouges, c’est un super millésime, j’ai le sentiment que c’est le meilleur vin que l’on ait fait à Mauvinon depuis 25 ans, c’est dire la qualité…
Le 2016 est très prometteur. Pour la première fois, nous avons vinifié les 2015 et 2016 sans soufre. C’est notre envie, notre idée, de ne pas mettre de soufre après les malos. Je pense que c’est l’avenir, cela correspond au désir de la clientèle aussi.
Nous avons construit un nouveau chai flambant neuf où nous avons vendangé le 2016, nous avons opté pour des petites cuves thermorégulées, de forme trapue pour faire de meilleures extractions, des pigeages, nous procédons à un encuvage gravitaire, échangeur tubulaire à froid pour refroidir très rapidement la vendange, cela nous a permis de faire une semaine de pré fermentaires à froid à 4°.
Notre cuvée haut de gamme Gabriel Lauzat n’est produite que pour les meilleurs millésimes 2008, 2009, 2010, 2012, 2014. Un vin vendangé de nuit pour préserver la fraîcheur des raisins, un vin plus concentré, vinifié dans de petits contenants, vieillissement en barriques neuves, de chauffe douce, ce qui donne au vin un léger boisé au vin. J’ai en projet de passer Mauvinon en biodynamie.”
Superbe Saint-Émilion GC 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très beau vin charnu, complet et complexe, déjà séducteur mais de belle évolution. Le 2013 est particulièrement charmeur, de bouche corsée, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, parfait sur une terrine de ris de veau aux girolles ou des cotelettes d'agneau aux aubergines frites.
Le 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, est riche en couleur comme en charpente, d’une belle longueur, tout en élégance, comme le 2011, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins ronds, classique et soyeux, avec de la matière.
 Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2014, aux senteurs de petits fruits confits et de sous-bois, est riche en couleur comme en matière, aux tanins ronds mais bien présents, un beau vin charnu et souple à la fois.

Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Tél. : 05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
www.chateaumauvinon.com


Château MALLIÉ CHANTE L'OISEAU


Quelque 21 ha pour ce vignoble familial, installé sur les pentes sud des coteaux de la vallée de la Garonne. Le terroir est à dominante argilo-calcaire. Les cépages : rouges, Merlot (80 %), Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc (9 %), blancs, Sémillon et Sauvignon.
J'ai bien apprécié ce Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire blanc sec cuvée Côté Sud 2012, 80% Sauvignon blanc et gris et 20% Sémillon, de robe délicate, un vin souple, frais en bouche et bien marqué par les fleurs fraîches, à un prix particulièrement attractif (6€). Excellent Côtes de Bordeaux Saint-Macaire cuvée L'Or de Garonne 2009, un blanc liquoreux pur sémillon, médaille de Bronze au concours des Féminalise 2011, vif et bien équilibré, aux arômes de fruits blancs, d'une belle longueur, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, d'une jolie finesse, alliant rondeur et fraîcheur au palais (15€). Très bon Bordeaux Supérieur cuvée terroir 2009, de jolie robe franche, bouqueté, très chaleureux et charnu (6€).
Goûtez le Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée terroir 2005, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, avec des tanins fermes et soyeux à la fois (7€), et le Bordeaux rouge cuvée Excellence 2010, élevage 12 mois en barriques de chêne neuves, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant. On n'hésite pas.

Julien et Danièle Mallié
20, Laborie
33490 Le-Pian-sur-Garonne
Tél. : 05 56 62 37 29
Email : chanteloiseau@orange.fr
www.malliechanteloiseau.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016

 




DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


MAISON MOLLEX


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU DE GUEYZE


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHAMPAGNE GOSSET


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHARLES SCHLERET


CHATEAU FABAS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales