Guide Bordeaux

Edition du 28/11/2017
 

Domaine de Chevalier

Top

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 a été un millésime un peu délicat avec un départ de végétation très humide, beaucoup de pluies jusqu’en juin, puis l’été a été historiquement sec. Des extrêmes mais qui ont convenu à la vigne qui a très bien poussé, profitant de cette humidité printanière. La véraison, qui a eu lieu entre le 10 et 15 août, s’est particulièrement bien passée, de façon très régulière et homogène, cela prouve que la vigne ne souffrait pas de la sécheresse à ce moment-là. La fin du mois d’août et début septembre ont été très secs, les jeunes vignes ont un peu souffert, par contre, les ceps plus anciens ont très bien résisté. En 2016, nous avons produit un millésime historique, supérieur au 2015, du niveau des plus grands, tels que, 2010, 2009, 2008 et j’ose dire qu’il a peut-être même surpassé le 2010, qui est pourtant notre référence. Je suis très optimiste sur les rouges 2016 qui sont fantastiques. La bonne surprise est venue des blancs. En effet, en décembre, à la fin des fermentations, on a goûté des vins délicieux, d’un grand potentiel. Des vins blancs fabuleux ! Ils ont surtout beaucoup de fraîcheur et on ne s’y attendait pas vraiment… Beaucoup de tension, de puissance, des arômes de fruits bien mûrs, du gras, des vins à la trame très verticale, longs en bouche, des vins blancs du niveau des 2012 et 2014 qui sont de très grands vins blancs ici.”

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CHEVAL BLANC)
FIGEAC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
CROQUE MICHOTTE
(DESTIEUX)
(LA DOMINIQUE)
BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
CADET-BON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BELAIR-MONANGE
CORBIN MICHOTTE
LANIOTE
(SANSONNET)
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CANTENAC
PIGANEAU
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
(LASSEGUE*)
VILLHARDY
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
PETIT MANGOT
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
BELLISLE-MONDOTTE
JEAN VOISIN
(SANCTUS)
(TOUR SAINT-CHRISTOPHE)
VIEUX-RIVALLON
DARIUS
RIOU DE THAILLAS
PETIT-BOUQUEY
(YON-FIGEAC*)
(LAROQUE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AMBE TOUR POURRET
CANDALE
CONFESSION
FLEUR CRAVIGNAC
GRACE FONRAZADE
TAUZINAT-L'HERMITAGE
VIEILLE TOUR LA ROSE
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CROISILLE*
PASQUETTE
PONTET FUMET*
ROYLLAND*
CROIX MEUNIER*
LE DESTRIER
CLOS DES MENUTS
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
GRAND BERT
ROL-VALENTIN



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(DE LA COUR)
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
FRANC-POURRET*
PIPEAU
(TOUR GRAND FAURIE*)
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
ROCHER
MANGOT

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété, en association avec un businessman hollandais, Cees Dirkzwager. La moitié du vignoble (29 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. L’une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Jean-Christophe Mau produit des vins qui lui ressemblent : précis, généreux et constants. Il célèbre son 10e anniversaire à la tête de Brown, et a su donner une nouvelle impulsion à la propriété en la modernisant, développant son image de marques. “Vendanges 2016, utilisation pour la première fois du tri optique pour les Cabernets-Sauvignons. Belle récolte généreuse pour un vin qui s’annonce pulpeux. Depuis 2012, la gamme des vins du Château Brown a été complétée par un rosé. Ce rosé de presse est un des rares rosés haut de gamme de la région bordelaise, une production limitée à 2000 bouteilles. Brown s’engage vers la lutte raisonnée et a obtenu la certification ISO 14001, en juillet 2014.” Beau Pessac-Léognan rouge 2014, d’un beau rouge profond, ample et structuré, tout en ampleur tannique, très parfumé au palais avec des naunces de fumé. Le 2013, aux connotations de fruits rouges à noyau, est un vin tout en nuances, au boisé harmonieux. Le 2012 est complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés. Beau 2010, classique, de bouche corsée, aux nuances de groseille, de cassis et de cuir, complexe, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu. Superbe Pessac-Léognan blanc 2015, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le 2014, toujours marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le 2013, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, est un vin tout en nuances d’agrumes et de grillé, qui associe fraîcheur et charpente, raffiné. Excellent 2012, charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche suave.

Jean-Christophe Mau
5, allée John Lewis Brown
33850 Léognan
Téléphone :05 56 87 08 10
Télécopie :05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
Site personnel : www.chateau-brown.fr

Château VAISINERIE


La bâtisse fut construite en 1685 et dépendait du Château de Puisseguin. En 1718, elle prend son indépendance. Création des chais à cette époque. C'est en 2004 que la propriété est intégralement rénovée, s'équipant des dernières technologies d'élaboration des vins ainsi que d'un magnifique chai à barriques. Propriété de 25 ha, dont 12 ha de vignes, 91% Merlot noir et 9% Cabernet franc, sols argilo-calcaires. Pratique de l’agriculture raisonnée : “concrètement, nous mettons en place des moyens d’observation des parcelles pour estimer en permanence les risques et les besoins en traitement afin de les minimiser, au lieu de traiter de manière systématique. Nous avons planté plusieurs kilomètres de haies bocagères permettant de segmenter les parcelles et d’absorber les produits ruisselants, et nous utilisons les ressources du domaine en eau avec un petit lac. Il ne s’agit donc pas d’agriculture biologique, mais plutôt de choisir en permanence le moindre impact environnemental par les meilleurs traitements possibles en fréquence, quantité et qualité tout en garantissant la santé de la vigne et la qualité du vin.” Les vins collectionnent les récompenses. Beau Puisseguin-Saint-Émilion 2014, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et une bouche fraîche aux tanins biens fondus, parfait sur un filet de bœuf à la salardaise ou des perdreaux farcis. Le 2013, de couleur grenat, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, est un vin séveux et persistant en bouche.  La cuvée Quercus 2014, fort bien élevée en fûts de chêne français, est un vin dense, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de couleur profonde, de bouche étoffée, de garde. Jolies chambres d’hôtes.

Dominique et Bernard Bessède

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 24 93 05 et 06 12 41 60 00
Email : bessede.vaisinerie@gmail.com
Site personnel : www.chateau-vaisinerie.com

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (5 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80 %, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20 % restants). “Nous avons la chance d’être sur une belle veine de terroir riche en crasse de fer, et nous avons aussi beaucoup de vieilles vignes, certaines ont même 50 ans”, précise Norbert Égreteau. C’est leur fille cadette Laetitia qui reprend l’exploitation. Josette Égreteau n’a qu’un seul mot pour définir le 2016 : “superbe : quantité, qualité, couleur, puissance, arômes, structure, équilibre sont réunis.” Plusieurs millésimes à la vente, dont des plus anciens parfaits aujourd’hui : 2002, 2004, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014. Remarquable Pomerol 2014, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles, un vin parfait sur une galantine de canard au foie gras ou un faisan au chou. Excellent 2011, d'un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Remarquable 2010, au nez puissant où se mêlent les épices et la prune, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, de garde. Beau 2009, qui allie finesse et charpente, au bouquet concentré, de couleur profonde, de bouche fondue où domine le pruneau confit, corsé, aux tanins enrobés. Le 2008 est de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2007, très parfumé, très rond, ample au nez comme en bouche, très réussi, aux tanins fondus, permet d’attendre l’évolution des millésimes précédents.

Josette et Norbert Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château YON-FIGEAC


C’est l’autre Château des Vignobles Alain Château (voir Rochefort-Sur-Loire, en Anjou-Saumur).
Après avoir créé un groupe industriel, spécialisé dans les métiers de l’imprimerie, de la papeterie et de l’emballage, Alain Château a décidé de tourner la page, de se lancer un nouveau défi avec une activité plus proche de ses passions. C’est avec enthousiasme et détermination, et une longue expérience réussie de chef d’entreprise, qu’il aborde ce nouveau métier de la production viticole.
C’est ainsi qu’il débute dans ce nouveau secteur en reprenant, en 2004 et 2005, trois domaines en Anjou, constituant ainsi un superbe ensemble de 38 hectares situés sur les meilleurs terroirs de cette très ancienne région viticole et essentiellement voués à la production de grands vins blancs. Le Château Bellerive est, avec ses 12 ha, le fleuron de l’appellation Quarts de Chaume.
Depuis des siècles, les plus mythiques des liquoreux d’Anjou sont produits sur ce terroir réputé. Le Château de la Guimonière, positionné à quelques centaines de mètres au nord de Bellerive, produit la magnifique appellation Coteaux du Layon Chaume, des Anjou blancs secs de belle facture et l’Anjou rouge. Le Château de Varennes, en appellation Savennières, produit “le” grand vin blanc sec de l’Anjou.
Toujours en 2005, Alain Château complète cet ensemble avec l’achat du prestigieux Château Yon-Figeac, Grand Cru Classé de Saint-Emilion, 24 ha de vignes sur des sols argilo sableux qui produisent trois vins, le Château Yon-Figeac (Saint Emilion Grand Cru Classé), les Roches de Yon-Figeac (Saint Emilion Grand Cru) et Yon Saint-Martin (Saint Emilion).
Cet ensemble ainsi constitué ne représente pas un aboutissement mais le début d’une aventure. La transformation profonde des propriétés reprises a été rendue possible grâce à une volonté sans faille et un travail de tous les instants. L’appel aux conseils de Denis Dubourdieu, Professeur à l’université de Bordeaux et œnologue de renom, et la constitution d’équipes techniques solides autour des deux responsables d’exploitation (David Grellier pour l’Anjou et Aurélien Perdriau pour Saint-Emilion) ont permis d’entamer un cycle très lourd de travaux : arrachage et replantation de nombreux hectares, travail du sol et de la vigne, utilisation de méthodes respectueuses de l’environnement, investissements dans les chais (cuves, pressoirs…), rénovation des locaux de réception et d’habitation…
Vous allez aimer comme moi ce Saint-Émilion GGC Château Yon Figeac 2012 (Merlot à 83%, Cabernet franc à 13% et Petit Verdot à 4%), de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle structure, charnu et prometteur (29€, il les vaut largement).
Le Saint-Émilion GC Les Roches de Yon Figeac 2011 développe un nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, est riche, d’une belle longueur, un vin harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée (13,50€).

Alain Château
3, Yon
33330 Saint-Émilion
Tél. : 02 41 78 33 66
Fax : 02 41 78 65 47
Email : info@vignobles-alainchateau.com
www.vignobles-alainchateau.com


Château FOURCAS-DUPRÉ


C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc….
En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années.
Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac... 
Voilà un remarquable Listrac Médoc 2014, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, c’est un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Excellent 2013, 48% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, au bouquet de cassis et d’humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. 
Le 2012, 47% Merlot et 47% Cabernet-Sauvignon, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), charpenté, est un vin très classique, qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée en finale.
Beau 2011, bien typé, de jolie robe intense, est puissant en bouche, aux tanins fermes, aux notes de cassis mûr et de musc, charnu comme il le faut, à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.
Goûtez le Listrac Médoc cuvée Hautes Terres 2012 (belle étiquette orange, version contemporaine du grand vin), 54% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, dense, subtilement poivré en finale.
Le Bordeaux Grand Vin Blanc Sec, 67% Sauvignon Blanc et 33% Sémillon, de belle robe jaune d’or soutenu, est riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, et sera parfait sur un poulet à l'estragon ou une tarte au crabe.

Patrice Pagès
213, Fourcas-Est
33480 Listrac-Médoc
Tél. : 05 56 58 01 07
Fax : 05 56 58 02 27
Email : info@fourcasdupre.com
www.fourcasdupre.com


Château de ROLLAND


Savoureux Barsac 2013, 85% Sémillon, 5% Sauvignon et 10% Muscadelle, élevage en barriques de chêne durant 12 mois, ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits, tout en bouche, est très agréable, à goûter sur des ris de veau, par exemple (19 €), tandis que le Sauternes Idéal de Rolland 2013, 70% Muscadelle et 30% Sauvignon, élevé en cuves Inox, est de couleur dorée, au nez dominé par les fruits mûrs (poire) et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en suavité et finesse, à déboucher sur une poularde à la crème ou une tarte au citron (13 €).
Le Graves blanc 2014, 100% Sauvignon gris, élevé sur lies en cuves durant 6 mois est de belle robe, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes mûrs, très frais, intense et ample, au nez complexe, ferme et suave en bouche, très persistant (8 €).

François, Lucie et Monique Guignard
3, Château de Rolland
33720 Barsac
Tél. : 05 56 27 15 02
Fax : 05 56 27 28 58
Email : info@chateauderolland.com
www.chateauderolland.com



> Les précédentes éditions

Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016

 



Château PONTAC GADET


Château de CÔME


Clos TRIMOULET


Château PONT LES MOINES


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château de ROQUEBRUNE


Château de PASQUETTE


Château CANTENAC


Château HAUT-CALENS


Château SAINT-HILAIRE


Château LAGRANGE Les TOURS


Château BERTHENON


Château VIEUX RIVALLON


Château MONTROSE


Château de MAUVES


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château de COUDOT


Château BELLES-GRAVES


Château FAUGAS


Château Le BOURDIEU


Château de CHANTEGRIVE


Château Les GRAVES


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château PASCAUD


Château des MOINES


Château HAUT-LAGRANGE


Château RAYMOND-LAFON


Château GRAND CORBIN-DESPAGNE


Château LAGARDE


Château LASCOMBES


Château DAVID


Château BEAUREGARD


Château PENIN


Château HAUT-BERGERON


Château JOUVENTE



DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU FABAS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CLOS SAINT-PIERRE


CHAMPAGNE GREMILLET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales