Guide Bordeaux

Edition du 25/06/2013

Top des vins de Bordeaux par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château TAUZINAT L'HERMITAGE
Le Château, dont l'habitation remonte à 1670, est un des plus anciens crus de la contrée. Avant ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château GROS CAILLOU
Implantée depuis prés de six générations sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens au lieu dit ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château CROUTE-CHARLUS
La famille est propriétaire de ce Château depuis 1922. Depuis 1995, Valérie et Cédric président aux ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château le BOURDIEU
Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d'argile (c'est ce ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château Les GRAVES
Une propriété familiale depuis 4 générations, et un vignoble de 20 ha de vignes en culture ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


Maison RIVIERE, Propriétaire

Exemplaires

Clos des MENUTS Famille Rivière

Forts d’une longue tradition familiale de négoce et de viticulture qui remonte à 1875, aujourd’hui, la Famille RIVIERE possède les propriétés : CLOS des MENUTS, Saint-Émilion Grand Cru ; Château HAUT PIQUAT (Lussac – Saint-Émilion), Château de BEAULIEU (Montagne – Saint-Émilion) ; Château LAVAGNAC (Bordeaux, Bordeaux Supérieur et Bordeaux Rosé).


Chaque acquisition s’est accompagnée également d’investissements importants pour équiper les propriétés en matériels d’exploitation performants, tant au niveau du travail de la vigne que de la vinification et de l’élevage. Les bâtiments, pour la plupart rénovés témoignent d’un souci certain d’esthétisme. En 2007, Philippe RIVIERE fait appel à Stéphane Derenoncourt, œnologue renommé, pour vinifier le CLOS des MENUTS. Une cuvée « spéciale » issue des meilleures parcelles du domaine (derrière les remparts de Saint-Émilion) sera alors commercialisée : L’EXCELLENCE CLOS des MENUTS. Millésime 2008 : 90/100 Wine Spectator Millésime 2009 : 90/100 Wine Spectator Millésime 2010 : 92-93: "This is serious. Lots of mineral, dark chocolate and fruit Full yet ultra polished and super, super long". James Suckling (Avril 2011) Millésime 2011 : 15/20, vin en puissance, avec du ressort, des tanins onctueux et ce qu'il faut de fraicheur en fin. Belle réussite. Bettane & Dessauve (Avril 2012); 91-93 : The Wine Patriot (Avril 2012) Maison RIVIERE, Négociant : Maison RIVIERE commercialise des vins fins. Sa réelle motivation réside principalement dans une diversification, une différenciation et une recherche permanente de qualité. Spécialiste des Grands crus Classés de Bordeaux, Maison RIVIERE propose une large sélection de grands vins et de vieux millésimes des plus prestigieuses appellations de Bordeaux tel que Margaux, Pauillac, Saint-Émilion, Pomerol, Saint Julien… Afin de répondre à une plus large demande, une sélection de petits crus et de gamme moyenne sont également proposés : soit 400 références déclinées en plusieurs millésimes. En 2005, sa propre marque est naît : MENUTS Bordeaux décliné en Rouge, Rosé, Blanc et Moelleux. Un produit de qualité (Sélection rigoureuse de l’assemblage, élevage en fûts de chêne…) et un produit reconnaissable (Packaging original).

   

Maison RIVIERE, Propriétaire

Philippe Rivière
Rue de l’Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 59 59
Télécopie : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d'un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d'argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. “Le millésime 2012 a été marqué par un printemps bien humide qui a débuté par un mois d'avril très pluvieux, nous dit François Bouquier. La floraison de la vigne a donc été retardée et pas très homogène. Jusqu'au 14-20 juillet, le temps n'était pas au beau fixe et on commençait à avoir des inquiétudes par rapport au devenir de la vendange. Heureusement, le soleil est revenu fin juillet, suivi par un mois d'août très chaud qui a permis de lancer le processus de maturité dans de bonnes conditions. Le mois de septembre qui a suivi est resté assez généreux sans pluies excessives. Ces bonnes conditions de fin de saison ont permis de gommer ces décalages observés en début de cycle. Nous avons donc eu une vendange très saine et sans pourriture. Pour la première année, nous avons mis en place à Grandmaison un système de réception de vendange qui permet d'amener les raisins entiers au dessus des cuves. On évite ainsi la trituration de la pompe à vendange et je pense que cela va contribuer à améliorer notre millésime. On a sorti quelque chose de très riche pour ce millésime 2012 parce que nous nous sommes vraiment donnés les moyens, à tous les niveaux. Cela donne un millésime long, avec beaucoup de gras, plutôt surprenant, avec de très belles couleurs. En quantité, on est à peu près identique à 2011 en rouge (45/46 hl/ha). Pour les blancs, par contre, nous avons observé une mauvaise sortie des grappes, notamment dans le Sauvignon, et nous n'avons pas dépassé les 28 hl/ha. Une petite récolte, très qualitative car très aromatique. Notre millésime 2011 se comporte bien. C'est un vin bien équilibré qui possède une bonne puissance, qui ne sera pas de l'étoffe de ces “gros” millésimes 2010 et 2009. J'aurais tendance à mettre un peu ces millésimes en tandem : 2009 et 2010, avec une structure de raisin très particulière, et 2011et 2012 qui vont apporter des vins qui auront beaucoup de valeur, avec peut-être même un 2012 plus étoffé que le 2011.” On se fait donc évidemment plaisir avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l'humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d'épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Beau Pessac-Léognan blanc 2011, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, est charmeur et persistant. Le 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, est un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable.

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Domaine CHALET de GERMIGNAN


Un domaine de 6 ha de vignes et un Haut-Médoc 2009 (Cabernets majoritaires), de belle robe grenat, très représentatif du millésime, aux notes de fruits rouges cuits et de cannelle, dense, bien charpenté, prometteur. Le 2007, de belle robe, associe une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumée, légèrement épicé. Le 2006, classique de son appellation, est un vin riche et complet, aux tanins bien mûrs, de jolie robe, au bouquet subtil et intense à la fois, aux senteurs de sous-bois et de fruits rouges macérés, corsé, bien tannique. Goûtez le très bon Bordeaux rosé Med Rosé, de belle teinte, franc et gourmand, un vin tout en arômes de fruits frais, de bouche vive et chaleureuse.

Luc Monlun
139, avenue de la Boétie
33320 Le-Taillan-Médoc
Téléphone :05 56 05 01 39 et 05 56 05 41 94
Télécopie :05 56 95 82 34
Email : monlun.luc@wanadoo.fr

Château MAUVINON


Au sommet. Un grand Saint-Émilion GC 2009, aux nuances de griotte et de réglisse, charpenté, tout en bouche, aux tanins riches, de robe rubis profond, généreux, un vin typé, persistant au nez comme au palais, de belle évolution. Le 2008 est très structuré, un vin ample et persistant où toutes les caractéristiques de ce millésime classique sont présentes, aux arômes de mûre et de noix de muscade, de bouche souple, dense, avec des tanins mûrs, d'une belle longueur. Le 2007, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, aux senteurs délicates où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin qui associe charme et souplesse, généreux et de très bonne garde. Si vous en trouvez, foncez sur le 2001, où l'on retrouve des notes de framboise macérée, de violette et d'humus, intense, très structuré au nez comme en bouche, Il y a aussi cette cuvée Gabriel Lauzat 2009, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, riche et fondue, un vin parfait sur un confit de canard. Le 2008, très classique et puissant, dégage des arômes de fruits rouges intenses. Si vous en trouvez, foncez sur le superbe 2001, au nez puissant et subtil à la fois, de belle charpente, aux connotations de cerise noire, de cuir et de truffe, un vin dense, complexe et fondu, et le 2000, puissant et bien savoureux, est ample, de couleur profonde, un vin avec beaucoup de structure, au nez subtil et épicé, qui poursuit une très belle évolution, idéal sur un gigot.

Famille Tribaudeau
Saint-Sulpice-de-Faleyrens
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 64 79
Télécopie :05 57 74 44 96
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site personnel : www.chateau-mauvinon.com

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

Jérôme et Alain Cailley
10/12, rue de la Ruade
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT MALLET


Vignoble de 30 ha. Labours superficiels et enherbement spontané, entretien de la biodiversité, vinification avec un minimum de sulfitage, élevage en barriques de chêne français. Vins issus de l'agriculture biologique depuis 1963. Très bien classé, ce Bordeaux Supérieur rouge 2009, au nez intense de sous-bois et de cassis, de bouche riche, tout en saveurs, ample et généreux au palais (8,55 €). Le Bordeaux Supérieur 2009 cuvée 1963 Origine, 70% Petit Verdot et 30% Merlot, élevage en barriques neuves durant 16 mois, mis en bouteille sans collage ni filtration, d'une belle expression aromatique, avec une attaque soyeuse, une bouche riche et charnue, encore fermé (25 €). Joli Entre-Deux-Mers Haut Benauge 2010, fermentation et élevage en fûts de chêne 8 mois, vin associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de bouche parfumée, très agréable (7,55 €).
Vignoble Boudon

Domaine de CHEVALIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n'est pas si courant, d'autant plus qu'il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité. Olivier Bernard est mon ami depuis qu'il a repris Chevalier, un Domaine que j'appréciais déjà depuis un bon bout de temps. Il s'est passionné pour ce terroir, regardant, réfléchissant et agissant. Aujourd'hui, il peut être vraiment fier de cette belle entité, où -ce n'est pas si courant- le rouge est aussi grand que le blanc ! En attendant les 2010 et 2009, splendides, la trilogie 2008, 2007 et 2006 est exceptionnelle. "Notre philosophie s'affine avec le temps, me précise-t-il. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuelle, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l'on avait peut-être perdues. Nous vivons plus proche de la nature pour anticiper, travailler, soigner, accompagner le millésime. Le Domaine de Chevalier, c'est 40 ha de vieilles vignes qui participent au Grand Vin (35 de rouges et 5 de blancs). Nous venons de planter une douzaine d'hectares qui entreront dans le grand vin dans 20 ans, nous oeuvrons toujours pour l'avenir. Depuis 25 ans que je m'occupe du Domaine de Chevalier, j'ai procédé étape par étape, le vignoble a été replanté et, aujourd'hui, nous sommes arrivés à une maturité certaine qui s'exprime réellement dans nos Vins. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu'on lui a donné et les derniers millésimes sont d'un niveau qualitatif rarement atteint ici. C'est vers une voie axée profondément sur la nature que j'ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. On commence d'ailleurs déjà à le remarquer dans nos Vins, avec cette expression aromatique bien différente que celle que l'on connaît habituellement. Le cépage s'efface, est en retrait par rapport à la terre qui s'exprime. Le terroir, c'est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd'hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. Un grand vin, c'est la somme de tout cela : si l'on a bien respecté la terre, si l'on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. On pourrait comparer le terroir à un orchestre avec des centaines de musiciens : si on sait bien le mener, il donne des résultats époustouflants, à savoir une grande diversité et de la complexité dans les Vins. Si cette diversité de terres est bien respectée, elle va sublimer les différences. Je combats l'uniformité, souvent apportée par l'homme, tandis que la diversité est l'expression par la terre. L'observation est l'une des clés de la révélation de la terre. Mon éthique, c'est que l'homme s'efface pour que la terre puisse exprimer cette diversité. Il faut être très impliqué pour vraiment ressentir la nature et lui donner le "premier rôle". J'insuffle cette façon d'être à l'écoute de la nature, des vignes, et mon équipe est très concernée, le moindre détail compte, nous travaillons avec beaucoup de bon sens. Je suis très vigilant, le passé nous apporte le recul nécessaire mais nous y ajoutons les connaissances nouvelles. En 2011, nous avons connu des conditions climatiques particulières avec un printemps chaud et sec, un été frais et ensuite, heureusement, un très bel automne. Le 2011 est une année de vigneron, nous avons bien observé la nature, sa réaction aux conditions climatiques afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. Il a vraiment fallu s'adapter à la vigne mais c'est notre métier après tout ! Nous avons un outil de travail exceptionnel à Chevalier avec une table à tri optique, ce qui nous permet de travailler en "haute définition". Ce 2011 est un joli vin qui me fait penser aux 2001 et 2006, des Vins assez classiques, très beaux. Il promet des Vins élégants, souples avec de belles couleurs intenses, au fruité très agréable et de jolis tanins. Il a bénéficié de la même vinification avec un grand respect du fruit avant tout. J'ai laissé la matière s'exprimer sans vouloir copier un autre millésime, il ne fallait pas faire cette erreur. Cela donne un vin très agréable, très réussi, d'une grande élégance, qui présente une belle complexité. Le blanc 2011 est particulièrement réussi. La petite exploitation Château Lespault Martillac, reprise en 2009 et qui se situe à côté de La Solitude, confirme bien son terroir d'exception. Les Vins sont délicieux dans les trois millésimes 2009, 2010 et 2011, en blanc comme en rouge. Nous avons une forte proportion de Merlot (2/3), ce qui apporte cette touche veloutée, le vin est souple, charmeur, très complémentaire de Domaine de Chevalier. Et puis, au Domaine de la Solitude (voir ce cru), nous ouvrons au printemps, dans les très beaux corps de bâtiments en pierre apparente, une table d'hôtes "Le déjeuner du maître de chais", tous les vendredis midi (Tél. 05 56 72 74 74) avec une formule à 39 € Vins et café compris !" Un très grand Pessac-Léognan rouge 2010, l'une des plus belles réussites de toute la région dans ce millésime, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nez comme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. Superbe 2009, volumineux, d'une belle matière en bouche, aux notes de cuir et de cassis, qui allie distinction et richesse, un grand vin très savoureux, puissant, gourmand, encore fermé, naturellement. "Domaine de Chevalier 2009 est plutôt féminin, me dit Olivier Bernard, souple, facile d'accès, plus charmeur cela se constate avec les rouges comme avec les blancs. Domaine de Chevalier 2010 est plutôt masculin avec des tanins plus puissants que 2009, de l'acidité, une belle fraîcheur. Le 2009 est un millésime plus solaire comme 2000 ou 2005, alors que 2010 est plus classique. Je suis très heureux de cette vraie réussite à Chevalier : ce 2010 est un vin d'un beau classicisme sans tomber dans l'austérité. Il faut rappeler qu'en 2010, nous avons profité d'une arrière saison très chaude, ce qui permis une parfaite maturité des raisins. Nous avons vendangé jusqu'au 28 octobre ! En plus, la maturité a été très longue et c'est sans doute le secret de la réussite de ce millésime à Bordeaux. La fleur a été précoce, le cycle s'est déroulé à son rythme jusqu'à ce très bel été indien. Cela donne un Domaine de Chevalier rouge 2010 exceptionnel avec des tanins d'une rare élégance. On retrouve des arômes typiques de Chevalier, des notes balsamiques, de sous-bois, un fruité intense (cassis, groseille), une très grande fraîcheur, une très grande élégance, un vin très puissant aux indices tanniques étonnants. Le 2010 est un millésime de très grande garde, le 2009 sera agréable à déguster avant." Exceptionnel 2008, de couleur pourpre profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, encore fermé, naturellement, de garde. Le 2007, de très belle robe, développe au nez des senteurs délicates de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est de bouche charnue, un vin délicat et généreux, bien épicé. Le 2006 est dans la lignée, possédant sa propre spécificité, bien sûr, très élégant, soyeux, d'une diversité et complexité d'arômes intenses, dominées par la griotte et la framboise mûre, un vin où le terroir s'exprime parfaitement aussi avec cette pointe balsamique très réussie, d'une belle longueur en finale. Exceptionnel 2005, séducteur, puissant, ample, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de cannelle au nez, charnu comme on les aime, avec beaucoup de structure, tout en bouche, marqué par les fruits compotés légèrement épicés (griotte, cassis...) et de réglisse, d'évolution lente. Le 2004, d'un rouge très foncé, puissant, d'une grande complexité, aux tanins très soyeux, est un vin où tout est merveilleusement fondu, dont l'équilibre est vraiment parfait, extrêmement typé Graves Pessac-Léognan avec des notes de fumé, des senteurs très complexes. Remarquable 2003, typé Cabernet-Sauvignon, très doux car les Cabernets étaient très mûrs, aux senteurs persistantes et subtiles de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins amples, un vin tout en distinction, d'excellente évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2010, aux senteurs de lis et d'agrumes mûrs, vraiment charmeur, de bouche ample et finement parfumée, un vin complexe, très prometteur. Le 2009 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse, de musc et de pamplemousse, d'une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample. Le 2008 est très racé, marqué par le Sauvignon et son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de petites fleurs blanches et de poire. Le 2007 est formidable, vraiment exceptionnel avec une attaque puissante, le Sauvignon (85%) explose en bouche, le vin est très volumineux, complexe, ample et soutenu par une fraîcheur exceptionnelle, avec une longueur très puissante, certainement l'un des plus beaux Vins blancs de toute la région. Le 2006, une très belle réussite, est riche et distingué, aux nuances de pamplemousse et d'amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d'une grande ampleur, suave. Le 2005 est d'un bel or pâle brillant, très équilibré, d'une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d'agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique tenace, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes. Le 2004 est splendide, au nez subtil (acacia, noisette), tout en distinction et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique, un millésime parfait, d'un bel équilibre, les Vins blancs n'aimant pas les millésimes trop chauds. Pas la moindre hésitation.
Olivier Bernard

Château L'ENCLOS


Un domaine de 40 ha, dont 24 de vignes. Le Sainte-Foy Bordeaux rouge Réserve 2010, corsé, aux tanins souples et bien équilibrés, est un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante. Joli Blanc 2010, charmeur, de bouche persistante.
Éric Bonneville
3, route de Bergerac
33220 Pineuilh
Tél. : 05 57 46 55 95 et 06 75 90 58 80
www.chateaulenclos.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales