Guide Bordeaux

Edition du 21/04/2015
 

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Sommet

Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE

En 1803, le Domaine appartenait à la famille du Comte de Maurès de Malartic, grand serviteur du Roi de France qui guerroyait contre les anglais au Québec et dans l’Océan Indien. Jouissant d’une grande réputation depuis le début du siècle dernier, le Château Malartic-Lagravière est l’un des seuls six crus classés à la fois en blanc et en rouge lors du classement des Graves de 1953. Fin 1996, le Château prend un nouveau cap avec l’arrivée de la famille Bonnie, et l’on pratique ici la “haute couture du vin” : terroir, cépages, clones, porte-greffe... tout est analysé dans les moindres détails pour mettre la technologie au service de la tradition, notamment en manipulant le moins possible le raisin. Du grand art.


Le Château Malartic-Lagravière est situé sur une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau Blanche et ses affluents. Il est formé sur 8 mètres de profondeur d’îlots graveleux datant de l’ère quaternaire. Le nom évocateur de “Lagravière” souligne la grande qualité des sols de ce vignoble, reconnu pour être situé sur la plus belle croupe de graves de Léognan. Si la couche de graves réalise un excellent drainage en surface, le sous-sol de calcaire coquillé, composé de fossiles provenant des mers chaudes et de veines d’argile, retient une importante réserve d’eau. Elle assure une parfaite alimentation hydrique de la vigne, même lors des sécheresses les plus sévères. Un sol très perméable, un ensoleillement optimal, une sensibilité réduite aux variations climatiques constituent des facteurs éminemment favorables. Ceci, d’autant plus qu’ils sont optimisés d’année en année par la conduite de la vigne sur mesure initiée par la famille Bonnie dès son arrivée. La famille Bonnie a toujours été attentive à l’environnement de son vignoble et l’incidence des travaux réalisés par ses équipes sur la vigne, le raisin, mais aussi sur le voisinage : habitats, la faune, la flore et cours d’eau proches des parcelles. Plusieurs bonnes pratiques de grandes ampleurs ont été engagées sur le domaine depuis 1997 comme la conduite raisonnée de la vigne (labour intégral, zéro herbicide, traitements raisonnés, pratiques de lutte intégrée (plantations de km de haies diversifiées, jachères fleuries...). La propriété est certifiée depuis 2008 en agriculture raisonnée. Jean-Jacques Bonnie a rejoint l’équipe début 2003 en tant que Directeur technique et commercial, son épouse Séverine se charge du marketing et de la communication. En 2006, Véronique Bonnie-Laplane, sœur ainée de Jean-Jacques, rejoint l’équipe en tant que directrice financière, et son mari Bruno à la commercialisation des vins argentins. Jean-Jacques et Véronique sont co-gérants depuis 2013 de l’ensemble des Vignobles Malartic. “Malartic Lagravière Rouge 2012, noux explique Jean-Jacques Bonnie, est un très joli millésime qui devrait plaire à un grand nombre car il est très gourmand, très flatteur, très rond, avec une belle densité en fin de bouche. Il donnera entière satisfaction aux consommateurs. Malartic Lagravière Blanc 2013, assez peu de Sémillon dans l’assemblage de ce millésime. Très joli grain et beau milieu de bouche dû justement en partie au Sémillon. Les Sauvignons avaient de très jolies acidités et complètent bien l’ensemble. Un millésime assez classique avec des arômes de fruits blancs, de pêche, de poire, de pamplemousse. Malartic Lagravière Rouge 2013, peu de quantité, mais un vin étonnant malgré la réputation qu’on lui a vite attribué. Il faut dire que le cycle végétatif a été un peu compliqué, heureusement l’automne a été favorable. Les vins sont assez masculins, d’une belle puissance, de garde, ils sont encore à l’élevage. Le 2013 est particulier, nous avons fait des extractions de fruit, il me fait penser au 2011 dans son expression, des vins colorés, d’une belle puissance, denses, un beau fruit et un beau milieu de bouche. C’est un millésime où nous avons le plus de polyphénols dans les vins. Nous les avons récoltés très tard, jusqu’au 23 octobre, donc nous avons gagné des degrés de maturité avec cette belle arrière-saison. Nous avons axé notre vinification sur des vins fruités, ronds, des vins plaisir. Malartic Lagravière Rouge 2014 : grâce à nos efforts dans la façon de mener notre vignoble, vous l’aviez déjà remarqué en 2008, et nous sommes toujours en progression, notre niveau de qualité de raisins augmente. Nous ne désherbons plus mais nous labourons, plus d’insecticide, cela permet d’avoir une flore et une faune fournies. L’enracinement “replonge”. En labourant, nous avons coupé ces racines de surface et cela a contraint la vigne à traverser la couche de graves et d’atteindre ensuite la couche de calcaire coquillé que nous avons à Malartic. Nous vendangeons de jolies grappes, beaucoup plus petites, plus équilibrées. Après un mois d’août mitigé en 2014, nous avons eu un bel été indien avec un mois de septembre aux températures très élevées, 15 jours au-dessus de 30°, c’était magnifique ! Les Merlots étaient d’une corpulence impressionnante tout en gardant une très belle fraîcheur avec des PH assez bas. Les Cabernets-Sauvignons avaient une sucrosité que l’on a plutôt l’habitude de retrouver dans les Merlots… Le Cabernet-Sauvignon apporte généralement une très belle race et allonge la structure, pour le 2014, ils sont très gourmands. Ce 2014 à Malartic Lagravière a le potentiel d’être supérieur à 2005 et devrait se rapprocher du 2010. Malartic Lagravière Blanc 2014 : nous avons vendangé à un rythme serein, les Sauvignons ont gardé cette belle pureté et les Sémillons ont conservé des PH assez élevés et des acidités assez faibles, ce qui est dû à la maturité des vignes d’une quinzaine d’années maintenant. Le vin est chaleureux avec des arômes prononcés d’abricot et parallèlement beaucoup de fraîcheur, aucune lourdeur grâce à la forte proportion des Sauvignons. Un assemblage très équilibré, très élégant, très réussi.”

   

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Famille Bonnie
43, avenue de Mont de Marsan
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 75 08
Télécopie : 05 56 64 99 66
Email : malartic-lagraviere@malartic-lagraviere.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
VIEUX-BUSQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(TOUR MONT D'OR)
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

HAUT-MILON
La CLAYMORE
DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU
LA PERRIÈRE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BAYARD
(GRANDE-BARDE)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN
(PRODUCTEURS RÉUNIS*)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Badie, L'Intendant...


Badie La Maison fût fondée en 1880 par Madame Badie dans le superbe immeuble du XVIIIe siècle que le magasin occupe toujours. L'activité était alors tournée vers l'épicerie fine et les produits rares. Plus tard, les frères Badie spécialisèrent l'offre sur les vins et spiritueux. La maison fût la première à proposer aux particuliers, ses allocations de vins en primeur des meilleurs Crus de Bordeaux. Le Groupe Duclot, négociant et propriétaire d'un cru prestigieux, acquit la maison en 1991. La gamme de vins de Bordeaux est aujourd'hui complétée par une sélection des meilleurs vins de France et du monde. En 1993, est créé Badie Vins de Champagne, qui propose la plus belle sélection au monde des meilleurs produits des grandes maisons champenoises, cuvées rares et millésimes exceptionnels. Badie, ce sont deux magasins situés en plein cœur de Bordeaux : le premier est donc dédié aux grands vins et aux alcools français et étrangers. Le second magasin est unique : il offre la plus belle sélection de vins de Champagne au monde. La notoriété de Badie dépasse largement les limites de Bordeaux. Mais Badie c'est aussi une équipe de passionnés, à votre écoute. Ils vous guideront parmi un choix inégalé de vins, spiritueux, et champagnes. Au-delà de sa sélection exceptionnelle, Badie est reconnue dans toute la France pour l'élégance de ses paquets cadeaux, son savoir-faire et les services offerts en magasin. Badie 60-62, allées de Tourny 33000 Bordeaux Tél. 05 56 52 15 66 Fax. 05 56 81 31 16 L'INTENDANT 2 Allées de Tourny 33000 Bordeaux Tél. 05 56 48 01 29 CHATEAUNET Ce site Internet marchand propose une très large gamme de grands crus de Bordeaux, de Champagnes, de Bourgognes et de vins de la Vallée du Rhône, livrables immédiatement. Il offre ainsi une des plus prestigieuses sélections disponibles sur internet

Groupe Videlot
2, allée de Tourny
33000 Bordeaux
Téléphone :05 56 48 01 29
Email : intendant@intendant.com

Château CANON-CHAIGNEAU


Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). Voilà un superbe Lalande-de-Pomerol 2011, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins soyeux, un vin à la fois charnu et distingué. Très beau 2010, charpenté, corsé, de robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, avec des nuances de prune et de griotte mûre, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur, de garde. Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement mérité sa médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en finale, aux senteurs de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd’hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l’humus, aux nuances épicées, dense, d’une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d’épices, un vin qui demande une cuisine raffinée.

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone :05 57 24 69 13
Télécopie :05 57 24 69 11
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
Site personnel : www.canon-chaigneau.com

Château PLINCE


D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer” ce qui contribue à la richesse du vin. Encépagement : 74% Merlot, 26% Cabernet franc. Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de MM. Pauquet et Toutoundji, œnologues) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin “qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois de 12 bouteilles et la commercialisation se fait principalement par le négoce et par vente directe. Très typé,ce Pomerol 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin très bien équilibré, de belle ampleur. Très beau 2010, coloré et parfumé, volumineux et ample, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et d’épices, qui allie distinction et richesse, de garde comme le 2009, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, un vin gras et de belle charpente, harmonieux. Le 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté. Le 2007, classique, est de robe sombre, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. Après une médaille d’or au Concours Agricole de Paris pour le millésime 2000, le Château Plince a d’ailleurs obtenu cette même récompense pour le 2007. Le 2006, opulent, où dominent les groseilles et l’humus, est charnu, très harmonieux.

Scev Moreau

33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 68 77
Télécopie :05 57 51 43 39
Email : plince@aliceadsl.fr
Site personnel : www.chateauplince.fr

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Découvrez le Saint-Émilion GC 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : clostrimoulet@vinsdusiecle.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-MARBUZET


Passe dans la hiérarchie des Premiers Grands Vins Classés.  Je me souviens de dégustations mémorables avec Henri Duboscq, qui montraient que son vin, tout aussi séduisant qu’il sait l’être dans sa jeunesse, avec une personnalité qui lui est propre, marquée par la «patte» du vinificateur, est aussi un grand vin qui se développe dans le temps, comme tout vrai Saint-Estèphe de haute tenue qui se respecte.
Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les Vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime.
Comment ne pas apprécier ce Saint-Estèphe 2011, de bouche puissante, un grand vin, vraiment charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance et bouche et finesse tannique avec une très jolie finale grillée. Superbe 2010, aux nuances épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes, de belle évolution comme le 2009, de couleur intense, un grand vin racé, aux tanins riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance et velouté. Le 2008, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, est charnu comme il le faut, d’excellente bouche avec des nuances de cerise noire et cette touche de fumé caractéristique, d’une grande harmonie en bouche, de garde (26 e).
Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha situé à Gaillan. On y goûte ce Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2009, issu de vieilles vignes de 40 à 50 ans à parts égales de Cabernets-Sauvignon et de Merlot et 10% de Petit Verdot, alliant une structure tannique à une rondeur en bouche persistante, au nez concentré (violette et cassis), de belle matière, dense en finale. Le 2008, très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime, à la fois charnu et distingué, est d’une jolie couleur rubis prononcé, avec des notes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, parfait sur un civet (14,50 €). Le 2007, au nez intense de fruits rouges mûrs et d’humus, riche en couleur comme en matière, ample et corsé en bouche. Formidable rapport qualité-prix-plaisir.

H. Duboscq & Fils

33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Fax : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Domaine des COLLINES


Ce petit domaine familial est situé sur un coteau argilo-calcaire et argilo-limoneux sur la rive gauche de la Dordogne face à Saint-Émilion. Philippe Mazières et son épouse Véronique, tous les deux fascinés par le vin, ont acquis les vignes à partir de 2006, créant le Domaine des Collines autour d'un chai entièrement nouveau, la propriété n'en étant pas pourvue précédemment.
Ils proposent ce Bordeaux Supérieur 2008, médaille d'Argent Paris 2011, 52 % Merlot, 20 % Cabernet franc et 28 % Cabernet-Sauvignon. Culture raisonnée depuis le 1er janvier 2010 (certifié Agrosert). Vendanges manuelles en cagettes, table de tri et foulage léger, élevage de 12 mois sur lies fines en barriques en chêne français (40% neufs)... Le vin est de robe rubis intense, aux tanins savoureux, un vin puissant mais fin, tout en velours, persistant en bouche, au nez complexe où dominent la cerise noire, la prune et les sous-bois. Il y a aussi leur Bordeaux Supérieur L'Esquisse 2011, pur Merlot, élevé en cuves, plus gourmand, aux tanins mûrs mais trés structurés, un vin qui sent bon la groseille, le pruneau et l'humus, bien caractéristique du millésimes. On encourage donc avec plaisir.
Véronique et Philippe Mazières
2, la Hage
33420 Saint-Aubin-de-Branne
Tél. : 05 57 74 63 77 et 06 74 20 42 91
Email : collinesdelahage@gmail.com
www.domainedescollines.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château JURA-PLAISANCE


Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin.
On est bien au sommet de l’appellation avec ce Montagne-Saint-Émilion 2011, élevé 18 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2010, élevé 18 mois en fûts de chêne, très parfumé (cassis, fraise des bois), coloré, très classique, ferme, très bien équilibré, un vin tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises, prometteur. Le 2009, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution (8,50 e environ). Le 2008 est classique et puissant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, un vin savoureux qui dégage des arômes de fruits rouges intenses, de belle charpente, chaleureux, de garde (8,10 €). Le 2007, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux en bouche (7,30 €). Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche (8,30 €). Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde.

Bernard et Johanna Delol

> Les précédentes éditions

Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012

 



Château LAGRANGE Les TOURS


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château PENIN


Château Le BOURDIEU


Château de CRAIN


Château LARRAT


Clos RENÉ


Château La CROIX DAVIDS


Château du MOULIN VIEUX


Château Le Destrier


Château TOUR GRAND FAURIE


Château LAFARGUE


Château La PEYRE


Domaine de BAVOLIER



DOMAINE GUIZARD


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHÂTEAU FILLON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHARLES SCHLERET


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales