Guide Bordeaux

Edition du 20/10/2015
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons achetée a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous réglons la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée. Les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, et l’effeuillage, un ensoleillement maximal. La vinification est supervisée par Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA CROIX
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
BEAUREGARD
LA TOUR A POMEROL



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLES-GRAVES (LP)
BOURSEAU (LP)
CANON-CHAIGNEAU (LP)
CLOS RENÉ
MOINES (LP)
VOSELLE (LP)
CHEVROL-BEL AIR (LP)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
MAZEYRES*
CLOS DU PÈLERIN
PLINCE
ROQUEBRUNE (LP)
VALOIS
VIAUD (LP)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SIAURAC (LP)*
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
(MOULINET)
DE SALES
ARNAUDS (LP)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château DESMIRAIL


Propriété de 30 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 39% Merlot et 1% Cabernet franc). Belle réussite avec ce Margaux 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d’une grande intensité en finale avec ces notes bien persistantes et très caractéristiques de fumé, de mûre et d’épices, de belle base tannique. Savoureux 2011, charnu, un vin au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, qui commence à particulièrement bien s’apprécier. Très beau 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, qui poursuit son évolution. Le 2009, de robe grenat soutenu, bien parfumé (pruneau, violette), de bouche séveuse, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, un vin typé et de très bonne évolution. Très beau 2008, corsé, de couleur soutenue, riche, mêlant structure et bouquet, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, épices), avec une structure très équilibrée, de garde.

Denis Lurton

33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Télécopie :05 57 88 96 27
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

Château La GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45 % de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. “Millésime 2013, petite récolte, les vins sont légers, à boire rapidement, nous explique Christiane Renon. En 2014 : quantité plus qualité, les vins ont de bons tanins, sont bien colorés, plaisants, tout en nuances d'arômes. A la vente en 2015, les 2012.” On est sous le charme de son Margaux 2012, typé, racé, de robe grenat soutenu, qui allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes avec des connotations de prune, de violette et de pruneau, de bouche chaleureuse dominée par la framboise macérée. Le 2011 est remarquable, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de prune mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution, que l’on peut commencer à servir sur des feuilletés aux morilles. Très beau 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde. Le 2009, coloré, est puissant au palais, aux tanins mûrs, un vin qui sent bon la groseille mûre et l’humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée et fine à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur un carré d'agneau à l'ail. Le 2008 est tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d’un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux, prometteur. Le 2007, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé, avec des nuances de mûre, mêle une jolie charpente à une rondeur séduisante aux papilles, et se goûte vraiment parfaitement actuellement. Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vigne centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Le 2012, de bouche classique, de structure soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et riches, avec ces notes de mûre et de cassis en finale, est un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux. Le 2011, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, est tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux. Beau 2010, bien corsé, qui sent la fraise des bois et l’humus, un vin velouté, de belle matière, de bouche puissante, fin, charnu, équilibré, parfumé au palais (griotte, mûre), de très bonne évolution. Le 2009, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté. Puissant 2008, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, un beau vin classique qui allie charpente et souplesse, aux tanins bien fermes, au nez complexe. Le 2007, d’une belle robe grenat profond, est très aromatique, au nez fin dominé par des notes de réglisse et de cassis, un vin dense, ample avec une touche épicée en finale, qui se goûte très bien aujourd’hui.

Christiane Renon

33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane
Site personnel : www.scea-rene-renon.com

Château TOUR GRAND FAURIE


La propriété appartient à la famille Feytit depuis 1949. Vendanges manuelles, élevage en barriques, 80% Merlot, 15% Cabernet franc, 5% Malbec... “L'âge du vignoble est de 48 ans, précise-t-on, dont une parcelle au secteur Grand Treuil, où nous avons encore des pieds de vignes centenaires, remplis de mousse, creux à l'intérieur, ils sont peu productifs, mais à la récolte, la qualité est toujours au sommet.” En 1999, Isabelle et Franck se sont associés en Scea pour continuer à exploiter la propriété familiale. Ils ouvrent également un magasin à Saint-Émilion afin de faire connaître leur vin, ceux de la famille, et aussi ceux des environs... Enfin, en 2000, au titre de jeunes agriculteurs, ils ont acquis 1 ha 20 en Saint-Émilion, au Bournaud à Saint-Christophe des Bardes et font bâtir un chai pour le stockage de leur vin. Ils adhèrent également aux Vignerons Indépendants de France. En 2009, ils ont commencé la rénovation de la maison de “Faurie”, dans le but d'améliorer l'accueil. Une réussite certaine avec leur Saint-Émilion GC 2012, classique, riche en couleur, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux. Excellent 2011, de belle robe grenat profond, au nez complexe où l’on retrouve les fruits cuits et l’humus, de bouche puissante, ample et fondue. Plus dense, naturellement, le 2010 est un vin de belle matière, dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais présents, qui emplit bien la bouche.

Franck et Isabelle Feytit

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 49 03 et 06 82 68 11 80
Email : feytit@wanadoo.fr
Site personnel : www.tourgrandfaurie.com

CHATEAU DU MASSON


Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Découvrez ce très beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2009, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Le 2006 se goûte actuellement très bien, à dominante de pruneau, un vin très savoureux, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, de belle évolution. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2009, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2011, est toujours l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé, associant nervosité et suavité, de belle finale, parfait sur une terrine.

Michel et Françoise Gautey
1, le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : chateaudumasson@vinsdusiecle.com
Site : chateaudumasson


> Nos dégustations de la semaine

Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS


Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. “Nous adaptons les techniques culturales à chaque parcelle, me précise Odile Audier, afin de produire des raisins représentatifs d'un cep de vigne dans un contexte donné en respectant un environnement et un objectif qualité. C'est pourquoi notre vin est l'expression d'une mosaïque de terroir : certains terroirs apportant structure et matière et d'autre rondeur, finesse et velouté. Les raisins sont cueillis manuellement et triés délicatement par une équipe de vendangeurs fidèles avant la merveilleuse alchimie de la vinification où se conjuguent tradition et évolution. Nos techniques de vinification s’adaptent à la typicité du millésime afin d'en préserver l'authenticité. Les vins sont élevés en barriques de chêne français durant environ 12 mois. Chaque année, un millésime unique, reflet de nos observations, réflexions, parfois doutes mais toujours témoignage de notre passion.”
Le Saint-Émilion GC 2012 associe couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruits frais (cerise, groseille) et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Excellent 2011, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2010, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches (23 €).
Le Château Haut Troquart la Grace Dieu 2012, de couleur pourpre, avec des notes de fruits cuits et de fumé, soyeux et dense en bouche, un vin riche et harmonieux, se goûte particulièrement bien sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.
Vignobles Pilotte-Audier Earl

PETRUS


Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu’il aiguise la jalousie d’un bon nombre de producteurs plus médiatiques, qui, faute d’être aussi estimables, se contentent de bien sortir dans des concours et dégustations organisés qui leur sont bizarrement très favorables...
Et puis, ici, on n’abîme pas les vins par un élevage outrancier “200%” en barriques neuves (il n’y en a que 50% environ à Petrus), ceci expliquant la scission qualitative que l’on constate entre les vins confiturés du coin, notamment à Saint-Emilion, et les véritables grands vins de Bordeaux, où, toujours, c’est l’élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
Sur place, après avoir admiré l’élégance et la discrétion des nouveaux bâtiments (on est loin des goûts ostentatoires d’autres crus...), notre dégustation du millésime 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat et souvent déjà décrié, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... On voit bien que le terroir fait alors toute la différence dans ces millésimes difficiles, et, aussi, que les vins du Libournais sont nettement supérieurs, en 2013, à ceux du Médoc, les exceptions confirmant la règle...
Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus.
Il y a toujours ce fantastique 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit sa belle évolution. Le 2006 est succulent mais encore fermé, avec ce nez légèrement épicé, des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution.
Le 2004, qui commence à s’apprécier remarquablement, est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.
Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière au palais, majestueux, de très grande garde. 1999 : la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté est très caractéristique des grands vins de Pomerol.
Le 1998 est exceptionnel, avec des senteurs de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe. Le 1997, aux arômes de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est toujours un vin à parfaite maturité.
Jean-François et Jean Moueix - Direction : Olivier Berrouet
VIDELOT - 3, rue Macau
33027 Bordeaux
Tél. : 05 56 50 25 62
Fax : 05 56 50 85 07
Email : duclot@duclot.fr
www.chateaunet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Domaine de SAINT-AMAND


Le vignoble s’étend sur 3,2 ha (2,5 en rouge). Ce domaine a été repris en 2008 par les propriétaires actuels qui ont entrepris une importante modernisation de l’outil de travail.
On y goûte un excellent Cadillac Côtes de Bordeaux fût de chêne 2012, de couleur rubis foncé, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche corsée, un vin structuré, dense et ample en bouche, de très bonne garde. Le Côtes de Bordeaux rouge 2012 est ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. 
Goûtez le Bordeaux clairet 2013, tout en souplesse, à prévoir sur des rillons, et le joli Bordeaux blanc sec 2013, très séduisant, au nez subtil dominé par les fruits secs, frais en bouche, tout en persistance aromatique (5 à 8 € environ).

Floranne et Gérard Démocrate
Le Berge - 10, allée de Berg
33360 Latresne
Tél. : 06 11 04 88 02 et 06 81 83 55 27
Email : contact@domainedesaintamand.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012

 



BORDEAUXTHÈQUE


Château FONBADET


Château des GRAVIÈRES


Château de CRAIN


Château Le BOURDIEU


Château DARIUS


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BOURSEAU


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château FONTBONNE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château PIRON


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château des BROUSTERAS


Château LAROQUE


Château SAINT AHON


Château de VIMONT


Château TOUR GRAND FAURIE


Château CHENE-VIEUX


Château CANTENAC


Château CLAUZET


Château CLOS DES PRINCE


Château ORISSE du CASSE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine de BAVOLIER



DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU DAVID


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


H. DARTIGALONGUE ET FILS


HENRY NATTER


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE GOSSET


LA BASTIDE BLANCHE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales