Guide Bordeaux

Edition du 16/04/2019
 

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Qualité

Château HAUT-CALENS


Les premières recherches du Château HAUT-CALENS remontent au XVIIe siècle. En 1979, le propriétaire de l’époque recevait une médaille d’or. Depuis, bien des choses se sont passées. Aujourd’hui Thierry Yung reprend la suite de la propriété viticole qui se compose des appellations Graves et Bordeaux Supérieur. Avec principalement des cépages rouges sélectionnés Merlot et Cabernet-Sauvignon. La vinification est élaborée en cuves inox sous contrôle des températures durant 3 à 4 semaines avec des remontages quotidiens, ce qui permet de produire un vin aux tanins mûrs, concentré, gras, d’excellente garde et bénéficiant d’un excellent rapport qualité-prix. Le Château Haut-Calens est un vin classique, corsé, de belle robe soutenue, ample et souple, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs. La Cuvée Prestige, issue de parcelles sélectives, élevée en fûts de chêne pendant 12 mois, vient renforcer la notoriété du Château Haut-Calens.

   

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Téléphone : 05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79

Email : vignobles.tyung@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Joli Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges complexes (griotte, mûre), c’est un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site personnel : www.chateaudepasquette.com

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. Beau Médoc 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, bien structuré, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine. Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde.  Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée.  Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, typé, charnu, de bouche pleine.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (âge des vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Belle réussite avec ce beau Pomerol 2016, structuré, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, qui poursuit son évolution. Le 2015, parfumé, persistant, qui mêle finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Le 2014, est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), très bien équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux nuances de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, un vin tout en bouche, que l’on peut apprécier, notamment, sur une poularde truffée aux légumes ou un rosbif en croûte. Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2016, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, est d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2015, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche savoureuse, d’une belle robe pourpre, aux nuances de fruits (mûre, prune) et d’humus au palais. Excellent 2014, corsé, au nez subtil marqué par des nuances persistantes de cassis et d’épices, aux tanins très élégants mais bien fermes, concentré mais tout en rondeur, qui se goûte très bien actuellement. 

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Château MAYNE LALANDE


?Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante : 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d?optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs.
Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s?adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne : une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés?), des vendanges vertes, l?effeuillage manuel, l?apport de fumure à dose très homéopathique après analyses, pas d?apport de matière azotée...?



Son Listrac Médoc 2015, est d?une belle couleur profonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, d?un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d?humus, aux tanins bien présents, d?une finale dense avec cette saveur d?épices persistante. Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d?humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d?une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant, parfait sur un curry de mouton ou un confit d'oie. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle?), de très bonne évolution. Le 2010 (50% de barriques neuves), de bouche riche, aux senteurs de mûre et d?humus, aux tanins équilibrés, est gras, distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l?on retrouve le fumé et la cannelle en finale. Belles chambres d?hôtes.

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac-Médoc
Tél. : 05 56 58 27 63
Email : blartigue2@wanadoo.fr
www.chateau-mayne-lalande.com


Château VIEUX RIVALLON


D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune de Saint-Émilion, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire.
Superbe Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2015, il est gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. Excellent Saint-Émilion GC 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. Le 2014, aux connotations de prune macérée et d?épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l?apprécierez dès aujourd?hui, notamment, avec un filet de bœuf et foie gras ou des filets de pintadeaux. 

Alexandre Plocq - Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
www.chateau-vieux-rivallon.com


Château FILHOT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Il avait imposé, à l'époque, l?usage de l?appellation Sauternes à la place de l?ancienne appellation ?vin de Langon? pour les Vins liquoreux de cette région. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des Filhot par Joséphine de Filhot, gèrent le domaine. En 1840, Romain-Bertrand de Lur-Saluces (1810-1876) réunit les domaines du Château Filhot et de Pineau du Rey. En 1845, il reconstruit le Château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Louis-Ferdinand Fischer. Le Château fut noté deuxième cru dans le classement proposé en 1855 à Napoléon III par les courtiers et la chambre de commerce de Bordeaux.
Classé sous son nom en 1855, le Château est ensuite diffusé mondialement, jusqu?à la fin du XIXe siècle, sous le nom de Château Sauternes. Le domaine reprend le nom de Château Filhot en 1901. En 1935, la Comtesse Durieu de Lacarelle, née Lur-Saluces, rachète à son frère le vignoble. Son fils, Louis Durieu de Lacarelle reconstitua et développa le vignoble jusqu'aux années 1970. L?une des filles de la Comtesse Durieu de Lacarelle née Lur-Saluces épousa le Comte Pierre de Vaucelles, ambassadeur de France. Leur fils aîné, le Comte Henri de Vaucelles, gèra le domaine dès 1974. Son fils Gabriel, qui participe à la gestion depuis 1996, est donc désormais aux commandes. Les 62 ha de vignes sont plantés à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Les côteaux sont orientés au sud ou au sud-ouest et sont constitués de graves, argile et sable sur plateau calcaire. Bordé par le massif forestier des Landes et traversé par une petite rivière locale, le Ciron, le domaine bénéficie de conditions micro-climatiques idéales au développement du Botrytis Cinerea.
?Pour Gabriel de Vaucelles, en 2017, le gel n'a atteint qu'une partie basse de la colline, ce qui n'a pas vraiment été très important. Les Vins seront plus légers avec beaucoup de fraîcheur, mais la qualité ?Filhot? est bien là. En 2018, sont proposés, le 2015, un millésime ?phare?, le 2014, le 2013, le 2012, le 2011, le 2010, le 2009, et quelques 1997. Des modifications sont prévues dans le parc afin de mieux accueillir les visiteurs, lors des manifestations, notamment le spectacle équestre le samedi 19 Mai 2018 et le concert baroque de l'EMA le 15 juin.?
Vous allez exciter vos papilles avec ce très grand Sauternes 2015, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, un vin très raffiné, séducteur par son ampleur d?arômes au palais, de très belle évolution, parfait, par exemple, sur un faisan à la crème ou un Bleu de Bresse. Le 2014 est fidèle à lui-même, tout en délicatesse et distinction, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pêche cuite et de pain grillé, que l?on retrouve au palais. Le 2013, de belle couleur aux reflets or, est très harmonieux, mature mais toujours très fin, aux arômes de fruits blancs, développant des nuances de miel, de pain d?épices, de rose et de citron confit, d?une grande persistance. Le 2012, très bien maîtrisé dans ce millésime délicat (où la réussite n?est pas de mise partout), suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent, est dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits. Formidable 2011, qui a reçu une médaille d?or à l?International Wine Challenge, gras, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et de pain d'épices, de garde. Le 2010, avec ces senteurs où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, est un vin délicat, tout en subtilité, que je vous conseille aussi bien sur des ris de veau aux morilles qu?avec un homard au jus d'orange et safran. Tout en nuances suaves, le 2009, de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes délicats d?agrumes (pêche, pamplemousse), est un vin d?une belle élégance, de garde. Le 2008, puissant aux papilles, d?une très belle persistance aromatique, avec des notes d?agrumes et de tilleul, est très structuré en finale. Splendide 2007, d?une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l?une des plus belles réussites de l?appellation.
Présenté dans une jolie petite bouteille élancée et moderne, il y a également ce Sauternes Zest 2016, marqué par le Sauvignon, particulièrement séduisant, vivace, fin, une belle idée pour séduire un public jeune.
On peut visiter le parc de cette belle demeure à l?italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Le Château organise de nombreuses manifestations durant l?année qui méritent une visite. Des rassemblements sportifs profitent aussi du cadre exceptionnel du vaste parc du Château Filhot : la Raisin d'or le week-end du 11 novembre.

Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Tél. : 05 56 76 61 09
Email : filhot@filhot.com
www.filhot.com



> Les précédentes éditions

Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017

 



Château du PAYRE


Château HAUT FERRAND


Château de CRAIN


Château FONBADET


Château PANCHILLE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château BOIS CARRÉ


Château RAYMOND-LAFON


Château FILHOT


Château de CÔME


Château PONT LES MOINES


Château PIGANEAU


Château de PANIGON


Château ORISSE du CASSE


Château VIEUX RIVALLON


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château La ROSE-POURRET


Domaine de GRANDMAISON


Château MAUVINON


Domaine de VIAUD


Château BÉCHEREAU


Clos RENÉ


Château de VIMONT


Château BELLE GARDE


Château LAJARRE


Château La MOULINE


Château LASCOMBES



DOMAINE DE ROSIERS


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE PICHARD


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales