Guide Bordeaux

Edition du 13/12/2016
 

CLOS DES LUNES

Remarquable

CLOS DES LUNES

Olivier Bernard (Domaine de Chevalier), poursuit l’aventure du Clos des Lunes pour mettre en valeur, dans ces terres de Sauternes, le Sémillon en créant de beaux vins blancs secs.


“Nous avons commencé avec 12 hectares en 2011, nous raconte Olivier Bernard, et avons vendangé cette année plus de 70 hectares. Très gros succès : nous avons déjà vendu tout le millésime 2014 Clos des Lunes, et cette année, nous allons produire 250 000 bouteilles d’une qualité top. Le secret de ce succès : ces Sémillons qui s’épanouissent sur ces grands terroirs ont une grande minéralité, une fraîcheur exceptionnelle. Ce cépage, qui entre à 70% dans l’assemblage, offre à la fois la fraîcheur mais aussi la rondeur, le charme. Le Sémillon est un cépage gourmand qui donne un peu de gras au vin tout en étant vif. Ces vins produits à base de Sémillon à Sauternes sont très particuliers, je n’ai jamais goûté cela ailleurs. Ils plaisent beaucoup aux consommateurs car ils sont généreux et charmeurs. Nous venons de reprendre deux propriétés à Barsac, dont un Cru Classé en 1855. Nous allons donc produire du Sauternes Château Suau, et au Clos des Lunes en 2015. Quant au blanc sec, il existe trois cuvées : Clos des Lunes Lune d’Or (cuvée d’exception avec nombre limité de bouteilles), Clos des Lunes Lune d’Argent (la Grande Cuvée); Clos des Lunes Lune Blanche, élaborée en cuves. Lune d’Or et d’Argent sont élevées en barriques.”

   

CLOS DES LUNES

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
FRANC-BAUDRON
JURA PLAISANCE
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGRANGE Les TOURS


Un domaine de 22 ha de vignes plantées d'un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Le terroir argilo-calcaire bénéficie d'une belle exposition. L'encépagement est constitué de 65% de Merlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc. Beau Bordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2011, au nez où dominent le pru- neau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins veloutés. Le 2010 est charnu, aux tanins fermes mais soyeux, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus, généreux, de couleur pourpre, de bouche classique comme le 2009, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de très jolie charpente, de belle couleur pourpre et de fort bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur 2012, de couleur grenat, aux tanins bien présents, intense au nez comme en bouche, est bien charpenté mais tout en souplesse. Excellent Bordeaux Clairet 2014 l’Idée Claire, de couleur profonde, rond, parfumé (fraise, épices...), est à déboucher sur une tartelette aux oeufs pochés et langoustines ou des bricks aux herbes et au œufs.

Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie :05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l’ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l’œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d’Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. On le voit avec ce beau Bordeaux Supérieur Réserve 2012, charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances aromatiques avec des notes de griotte et de fumé. Le 2011, de couleur grenat profond, un vin fin et équilibré, aux senteurs de cassis et de prune, de bouche bien corsée et parfumée, de belle charpente, harmonieux. Le 2010, de jolie robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cerise mûre, ample au palais, avec une finale subtilement poivrée. Excellent 2009, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins amples, un vin tout en distinction. La cuvée Ampélos Biturica 2012, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin vraiment réussi, soyeux, de très bonne structure tannique et d’une belle harmonie.

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Télécopie :05 56 92 51 02
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

Château de MARSAN


“En 1962, explique-t-on ici, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale (je connais !), avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. Il commence l’aventure avec trois hectares en viticulture. Par la suite, il développe une activité d’arboriculture avec l’aide de toute sa famille. Aujourd’hui, alors que les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 900 ha, grâce à un outil très performant, tout continue à être mis en oeuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Eric et Philippe, considèrent que la technique est avant tout au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients”. Très savoureux Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux), aux notes de fruits rouges frais, d’humus et d’épices, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance en bouche. Joli Bordeaux blanc 2015, suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, souple et franc à la fois, de bouche franche comme le rosé 2015, d’une belle harmonie, aux notes de narcisse et de fraise, tout en nuances, tout en vivacité. Excellent Clairet 2015, aux nuances de fleurs et d’épices, associant richesse et souplesse, gras et fraîcheur, d’un très bel équilibre, parfait sur un poulet sauté aux nouilles chinoises ou un gaspacho.  Goûtez également le Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, coteaux argilo-graveleux et argilo-calcaires), plus souple, de bouche marquée par la griotte et le fumé.  Le Château Tanesse Cadillac Côtes de Bordeaux 2014, (55% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon et 5% Cabernet franc, coteaux graveleux et argilo-graveleux sur sous-sol calcaire), bien élevé également, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...), de cannelle, légèrement poivré, est de belle teinte grenat, dense au nez comme au palais, mais tout en rondeur. Excellent 2012, intense, au nez de fruits surmûris,épicé, un vin persistant, charpenté, de bouche souple et corsée à la fois, qui se goûte très bien actuellement, à prévoir avec une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté.

Vignobles Gonfrier
Chemin de la Mairie - BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone :05 56 72 14 38
Télécopie :05 56 72 10 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
Site personnel : www.vignobles-gonfrier.fr

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@vinsdusiecle.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La MARZELLE


“Au sommet. Des vins d’une grande élégance, qui mêlent distinction et matière, tout ce que l’on aime !
J’apprécie depuis le début Philippe Genevey, qui dirige ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.
Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, non loin de là, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse.
“La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet-Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, me précise Philippe Genevey. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de dépense contre les agressions extérieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie.”
Très belle dégustation verticale sur place, qui confirme sa place dans le Classement. On le comprend aisément, en effet, avec ce Saint-Émilion GCC 2013, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, tout en charme. Remarquable 2012, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2011, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est structuré, d’une belle ampleur, complexe, un vin encore jeune, qui demande à se fondre.
Superbe 2010, un très grand vin, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, de garde, naturellement. Le 2008 est velouté, complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, d’une grande netteté, est un vin complet, ample et très équilibré, et poursuit une très belle évolution, même s’il se goûte parfaitement, actuellement.  
Le 2007 est vraiment très bon, avec une jolie fraîcheur, un vin minéral, tendu, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche soyeuse en finale. Le 2006, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, est classique et puissant, élégant, avec de la matière, et poursuit une évolution prometteuse. Le 2004 est remarquable aujourd’hui, riche en couleur comme en persistance, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise cuite, de truffe et d’humus, parfait aujourd’hui sur un sauté de veau et de rognon à la crème ou un tournedos aux cèpes.

Gérant : Philippe Genevey

Château FONROQUE


Le Château est le berceau saint-émilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Établissements Jean-Pierre Moueix. L'entretien du vignoble se fait alors sur la base d'un programme de replantation régulier assorti de drainages. Au cuvier, l'introduction d'une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblages constituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, l'ensemble du vignoble passe à la biodynamie. “La biodynamie est un état d'esprit qui cherche à respecter le vivant, explique Alain Moueix. Celle-ci fait prendre conscience du potentiel de son vignoble et permet de mieux l'exprimer. Ainsi, elle aide l'homme à s'effacer devant son terroir, ce qui est une belle récompense. Elle est exigeante, mais elle donne beaucoup.”
17,6 ha sur plateau calcaire et côte argilo-calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet Sauvignon.
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GCC 2014, Merlot très majoritaire, 85%, et Cabernet franc, 30 à 35% de barriques neuves, est un vin puissant, solide, structuré, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois. Le 2013 est excellent, marqué par son terroir argilo-calcaire, finement bouqueté, avec cette bouche tendue, ample, où se décèlent des connotations de griotte, de fraise et d’épices aux papilles (24,50 e). 
Le 2012 est gourmand, de couleur rouge sombre, fin, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée, d’une finale persistante, très distingué, avec un joli potentiel d’évolution. Le 2011 est plus souple, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, parfait aujourd’hui sur un poulet aux amandes ou des côtes de veau grand-mère. 
Très beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Dans la lignée, le 2009, d’une texture très généreuse, est un grand vin dense, complexe, aux nuances de kirsch.

Alain Moueix

Château GRAND FRANÇAIS


Dominique Vacher a réhabilité cette propriété familiale dont le vignoble est situé sur les coteaux de la Vallée de l’Isle. Agriculture biologique, expression du terroir, vinifications soignées dans la grande tradition bordelaise…
“Lorsque le destin vous permet de respecter les créations des aïeuls, précise Dominique Vacher, comment ne pas faire vivre l’âme d’un vignoble et de son vin : le temps use les motivations, et si une génération a laissé en sommeil ce joyau, je n’ai pu participer au renoncement du savoir-faire des ancêtres. Vignoble souvent primé pour sa tenue, je me suis consacré à valoriser le savoir.
Ainsi est né le Château Grand Français, puisant dans le sol sablo-limoneux sur graves rouges, depuis des siècles, les richesses, pour donner la générosité toute naturelle aux Cabernets francs, Cabernets-Sauvignons et Merlots. La naturalité est respectée par l’agriculture biologique conduite sur le domaine.  Outre la situation, le savoir des hommes au fil du temps a privilégié un choix de cépages avec une forte proportion de Cabernets. La récolte manuelle permet une sélection des grappes qui, une fois éraflées, donnent des baies de grande intégrité.
Les vins, suivis par les conseils de plusieurs œnologues, sont élaborés par le Maître de Chai qui finalise sa personnalité au travers de la pluralité. Une macération à froid d’une semaine environ apporte les arômes avant la fermentation alcoolique. La vinification est faite par cépage séparé et par parcelle. Un assemblage finalise la sélection de la cuvée traditionnelle et de la cuvée spéciale destinée à être entonnée. Les barriques en chêne français sont à grains fins et proviennent de 5 tonneliers différents pour apporter une complexité au vin. À chaque millésime, 30% de barriques neuves sont intégrées. L’esprit Grand Français se repose pendant 6 mois au minimum après sa capture en bouteille, dont les bouchons sont rigoureusement vérifiés. Le savoir du passé, la technologie du présent, travaillent pour sa traversée dans le temps qui peut se poursuivre longtemps. Notre souci d’exigence de la qualité est le paradigme de notre propriété ! L’année 2014, également très compliquée, nous a permis de sélectionner seulement 25% d’une récolte normale.
En 2015, à Grand Français le raisin a été exceptionnel ! Enfin, après avoir refusé les vendanges en 2012 et 2013, nous sommes comblés par la qualité du 2015 ! C’est un millésime prometteur et il répondra certainement aux qualités de nos millésimes à la vente actuellement : 2009 et 2010. Seule la qualité doit être au service du consommateur. Ces sacrifices, totalement anormaux, font que tous les millésimes commercialisés sont récompensés dans les concours nationaux et internationaux.”

Dominique Vacher

> Les précédentes éditions

Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015

 



Château LAUDUC


Château Les GRAVES


Domaine de VIAUD


Château LASCOMBES


Château ROUGEMONT


Château BOURSEAU


Château BÉCHEREAU


Château THURON


Château PLANTIER ROSE


Château VIEUX RIVALLON


Château La GALIANE


Château FILHOT


Château FONTESTEAU


Château LARRAT


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château PASCAUD


Clos LABARDE


Château Les MOINES


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HOURTIN-DUCASSE


Château VALENTIN


Château CLOS de SARPE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE



CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CLOS SAINT-PIERRE


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales