Guide Bordeaux

Edition du 13/02/2018
 

Château du Grand Bos

Top

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
HAUT-MACO
MOULIN VIEUX
GRAND-MAISON
HAUT-MOUSSEAU
COLBERT
CÔTS
GRAND LAUNAY
GRAVES DE VIAUD
PUY D'AMOUR
REYNAUD
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX
MARSAN
BELLEVUE
FAUGAS
HAUTS DE PALETTE
MELIN
BRETHOUS
CRANNE
PAYRE
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
ARTHUS
BEYNAT
LAFLEUR BEAUSEJOUR
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
GRAND MOULIN
PETIT BOYER
TERRE BLANQUE
GRAVES D'ARDONNEAU
ESPERANCE



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
HAUT-BEYNAT
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PILLEBOIS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


LACAUSSADE SAINT MARTIN
HAUT-BACON
MAYNE-GUYON
MOINES
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

(CARIGNAN)
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


SEGONZAC
PETITS-ARNAUDS

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BRONDELLE


Ce propriétaire sympathique élève soigneusement son Graves rouge Château Andréa 2012, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante. Il y a le Graves Classic blanc 2015, Sauvignon et Sémillon, et le Graves Classic rouge 2013, Merlot et Cabernet-Sauvignon, tout en bouche, un vin tendre, léger, vif, à prévoir sur une tarte à l’oignon ou une salade nordique. Goûtez son Sauternes Grande Réserve Châ- teau Fontaine 2011, un vin fin et savoureux, ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de paingrillé et de petits fruits macérés. Joli Bordeaux Supérieur Château Bras d’Argent 2014, de bouche bien corsée comme il le faut, généreux, aux tanins agréablement fondus, Beau Pessac-Léognan blanc Château d’Alix 2014, très aromatique, un vin floral et onctueux, d’une belle fraîcheur persistante. Le Pessac-Léognan rouge Château d’Alix 2014, de robe grenat soutenu, a un nez de fumé et de prune, en bouche, des nuances de fruits cuits et de cannelle, mêlant ampleur et structure.

Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Télécopie :05 56 62 23 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubrondelle.com

Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel 1 et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire… Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy. Joël Blanchard vend en 2017 ses 2015, 2014 et 2013. “Le 2016 est, à son avis, le meilleur millésime depuis 2010, il est complet, ample, coloré, aromatique, très régulier, au-dessus du 2015, seul hic, une quantité restreinte.” Beau Haut-Médoc 2015, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, un vin qui sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, typé et prometteur. Le 2014 a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde.  Le 2013 est classique de ce millésime où la souplesse domine, de robe violacée, au nez légèrement poivré avec des notes gourmandes de fraise des bois et de myrtille. La cuvée Excellence 2014 (parcellaire), aux tanins fermes et fins à la fois, gras, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d’humus, très équilibrée au nez comme en bouche, est un vin parfait avec des foies de poulet au raisin frais ou une épaule d'agneau braisée aux haricots.

Joël, Daniel et Rémy Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Télécopie :05 57 88 50 47
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudecoudot.fr

Château TROTTE VIEILLE


Au sommet, naturellement. Incontournable à Bordeaux, la famille Castéja est un négociant historique, et propriétaire de nombreux grands crus, dont le superbe Château Batailley, Classé 1er Grand Vin, le Château Beau-Site, Le Château Trotte Vieille, Domaine de L’Eglise... Elle vient de lancer La Grande Cave, le seul Site de vente entièrement dédié aux vins de Bordeaux: www.lagrandecave.fr On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Voilà un superbe Saint-Émilion 1er GCC 2014, 50% Merlot, 45% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, qui dégage un nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d’épices (cannelle, poivre), aux tanins très équilibrés un grand vin de fort belle expression, de bouche puissante. Le 2013 développe un nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins soyeux, légèrement épicé comme il se doit en finale. Superbe 2012, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche, aux tanins très équilibrés, très typé, classique de ce millésime séduisant. Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d’épices, aux tanins soyeux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois, savoureux avec des gésiers de volailles confits ou un sauté d'oie aux champignons de Paris. Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l’humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d’épices, chaleureux, classique, de bouche délicate marqué par les fruits noirs, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé, que l’on appréciera sur un foie gras aux figues en feuille de brick. Le 2006, vraiment remarquable, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d’un bon équilibre, allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Voir aussi le Château Batailley, à Pauillac.

Famille Castéja

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 34
Télécopie :05 57 87 60 30
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
Site personnel : www.borie-manoux.com

CHATEAU MAYNE LALANDE


Depuis plus de 6 générations, la famille Lartigue est attachée à la terre de Listrac. C’est en 1973 que Bernard LARTIGUE devient le nouveau maître du domaine. En vrai médocain dans la lignée de ses ancêtres, et profondément attaché aux vraies valeurs médocaines, c’est avec passion qu’il créera les propriétés Château Mayne Lalande (Listrac), Château Myon de l’Enclos (Moulis) ainsi que Les Cinq Sens du Château Mayne Lalande, sa maison d’hôtes. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Un caractère perfectionniste, rigoureux, exigeant d’un vigneron aimant le travail bien fait le mène à la recherche permanente de l’excellence mais aussi à se remettre en question chaque jour pour obtenir le meilleur potentiel du terroir afin d’élaborer de grands vins, disposant d’une aptitude au vieillissement très longue. Son Listrac Médoc 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, bien corsé, à prévoir avec une côte de veau panée à la milanaise ou des brochettes d'agneau. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. Le 2011 (50% de barriques neuves), est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. "Le millésime 2016, nous raconte Bernard Lartigue, est une année avec beaucoup de soubresauts climatiques qui demandait beaucoup d’observation de la plante pour garantir d’avoir des raisins sains. Nous nous dirigeons vers l’excellence grâce à la générosité de Dame Nature et au travail intensif de tous les collaborateurs des propriétés. Un grand merci !"

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Télécopie :05 56 58 22 41
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site : chateaumaynelalande
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com


> Nos dégustations de la semaine

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. A partir du millésime 2003, son cru est reconnu cru Bourgeois. A compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha.



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Adrien Uijttewaal qualifie ?le 2016 d'excellent, c'est un grand vin de garde, structuré, concentré, très sur le fruit. En 2017, les millésimes en vente sont 2013, 2012, 2011, puis 2014.?
Il a actuellement le certificat Terra Vitis niveau 1, et s'oriente vers le niveau 2, et sa fille Élise, qui termine ses études cette année, va bientôt rejoindre l'équipe familiale.

Son Médoc cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d?humus, charpenté et typé. Le 2012 (médaille d?Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, complexe, d?excellente garde. Remarquable 2011 (médaille d?Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d?excellente évolution.
Le Médoc cru Bourgeois Château Gemeillan 2014, l?une des plus jolies bouteilles dégustées cette année dans l?appellation et ce millésime, associant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d?excellente garde. 
Savoureux 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d?Or au Concours de Mâcon et médailles d?Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur.

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Tél. : 05 56 59 80 88
Fax : 05 56 59 87 68
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
www.chateau-st-hilaire.com


Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES


Le Saint-Georges-Saint-Émilion 2012, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré. Le 2011, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d?une grande harmonie, séveux, généreux aux papilles. Superbe 2010, aux arômes de fruits macérés et d?épices, riche, aux nuances de fruits noirs et d?épices, charnu et bien classique, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, de bouche très généreuse, de garde. 

Pascal et Amandine Delbeck

33570 Montagne
Tél. : 05 57 24 70 94
Fax : 05 57 24 67 11
Email : contact@delbeckvignobles.com
www.delbeckvignobles.com


Domaine des GRAVES D'ARDONNEAU


Une histoire de passion familiale pour ce domaine de 50 ha, où trois générations travaillent ensembles. Chacun apportant son savoir-faire et son amour du métier de vigneron, alliant tradition et modernité.
Ils élèvent ce Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Prestige 2009, vinification en cuves inox thermorégulées, élevage en fûts neufs pour moitié et 12 mois en fûts d'un vin pour l'autre partie, médaille d'Argent au Challenge International du vin 2011, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds (8 € environ). La cuvée Tradition 2009, tri rigoureux de la vendange, vinification traditionnelle en cuves Inox, élevage 18 mois en barriques de 2 à 5 ans, est un vin équilibré, aux tanins savoureux, de bouche classique, de charpente soutenue (6 €). Tout en nuances, le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Prestige 2011, 90% Sauvignon et 10% Colombard), vinification en fûts de chêne neufs et élevage sur lies en fûts avec batonnage régulier, est d'une belle élégance, au nez de fleurs et d'épices, très harmonieux et suave en bouche (8 €), tandis que le Bordeaux blanc sec Sauvignon 2011, plus frais, est à prévoir sur des crevettes (5 à 6 €). Pas de quoi hésiter.

Simon Rey et Fils
Ardonneau
33620 Saint-Mariens
Tél. : 05 57 68 66 98 et 05 57 68 18 94
Fax : 05 57 68 19 30
Email : gravesdardonneau@wanadoo.fr
www.gravesdardonneau.com



> Les précédentes éditions

Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016

 



Château DESMIRAIL


Château CANON


Château PONTAC GADET


Château CORBIN MICHOTTE


Château JURA-PLAISANCE


Château LAFLEUR du ROY


Château CLOS des PRINCE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château de CHANTEGRIVE


Château BEAUREGARD


Château DAVID


Château ROUGEMONT


Château BRONDELLE


Château FONTESTEAU


Château BALESTARD La TONNELLE


Château des MOINES


Château LUCHEY-HALDE


Vignobles PELLE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château BELLES-GRAVES


Château TOULOUZE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château La GALIANE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château LARRAT


Château HAUT-MARBUZET


Château VIEUX RIVALLON


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château TROTTE VIEILLE


Château BÉCHEREAU


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château du GRAND BOS


Château LAFARGUE



CHARLES SCHLERET


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE L'AMAUVE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


MAISON MOLLEX


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE PICHARD


CHATEAU HOURBANON


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales