Guide Bordeaux

Edition du 09/11/2021
 

Château CANON-CHAIGNEAU

Famille

Château CANON-CHAIGNEAU


“Cette année, nous dit Suzanne Marin, le millésime 2016 sera commercialisé au printemps. Il tient ses promesses, un vin très typé Merlot avec une belle structure, des tanins profonds. La robe est intense, le nez épicé et charmeur sur des notes de fruits noirs. La bouche est ample et onctueuse, elle nous rappelle les arômes du nez à savoir la confiture de mûres associé à un boisé subtil et très fin. Après des vendanges 2017 où nous avons subi une perte de récolte de 70%, en 2018, nous sommes heureusement passés au travers du gel, de la grêle et des très nombreuses attaques de mildiou et ce grâce à la vigilance et disponibilité de notre chef de culture et de l'ensemble du personnel du domaine. Ce 2018 s'annonce comme particulièrement réussi et rejoindra nos plus beaux millésimes à savoir 2009/2010/2015, entre autres. En plus des millésimes récents, nous aimons présenter à notre clientèle des vins matures et prêts à boire tel que 1999, 2003, 2007, par exemple, afin de correspondre à tous types de palais. Actuellement notre coup de cœur en dégustation est le millésime 2008 : un vin qui s'exprime avec finesse et subtilité, la robe est intense, d'un beau violet pourpre, le nez est charmeur sur des notes de raisins bien mûris et gorgés de soleil, la bouche développe des tanins amples et profonds qui doivent encore un peu fondre afin de dévoiler au maximum le potentiel de ce vin de garde. Un vin de pur plaisir !”

   

Château CANON-CHAIGNEAU

Romik Arconian et Marine Fontana
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone : 05 57 24 69 13





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CHENE-VIEUX


Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans. Ce Puisseguin-Saint-Émilion Cuvée Première 2018, médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2020, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé. Le 2016, est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution comme le prouve ce 2011, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et d’humus, savoureux. Plusieurs millésimes sont disponibles (2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016). Très beau Lalande-de-Pomerol Château de Musset 2016, médaille d'Argent au Concours de Bordeaux Vins d'Aquitaine 2020, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur, un vin légèrement poivré en finale comme il se doit. Excellent 2016, parfumé, savoureux et complexe, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec des arômes subtils d’épices.

Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com
Site personnel : www.chateaudemusset.com

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Florent Guinjard nous dit “qu’avec les contraintes de la crise sanitaire pour récolter le raisin, j’ai du laisser un vendangeur par rang… cela n’a pas été évident. En 2020, j’ai eu des attaques de mildiou et, comme en Bio, on essaye de mettre le moins de produits possible… résultat, j’ai perdu 60% de la récolte. Avec moins de grappes sur chaque pied, la vendange a été réduite en quantité mais très qualitative. Comme on ne boise pas nos vins, mes vins sont élevés 18 mois en cuves, ces trois millésimes sont très réussis mais très différents, nous avons obtenus des médailles et de bons commentaires de critiques, c’est encourageant. Les vins à la vente : 2015, 2016 et 2018. 2015 est un très joli millésime, c’est le dernier de mon père disparu au moment des vendanges 2015, j’ai fait une étiquette spéciale pour lui rendre hommage. 2016 est un vin très séduisant aux notes de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, un vin dense et charnu. Il est issu de vieux Cabernets très mûrs (20% de Cabernet franc et 15% de Cabernet-Sauvignon). Ces cépages ont apporté de la douceur en attaque de bouche, un résultat assez magique. 2018 ressemble au 2015, on peut l’attendre.” Splendide Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2018, c’est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques en finale, avec des connotations de prune macérée et de poivre.  Le 2016, est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde, idéal, notamment, sur des grenadins de veau chasseur ou un sauté d'agneau aux aubergines. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, c’est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, qui développe une bouche aux notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé, à prévoir, lui, avec une cuisine épicée.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Château LESTAGE-DARQUIER


Si la propriété a été créée par des ancêtres en 1868, Brigitte et François Bernard l’ont reprise en 1982, alors qu’elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Vignoble de 10 ha situé sur la partie ouest du terroir de graves de Grand-Poujeaux. Pratique de la “Protection Raisonnée du Vignoble” et la propriété est qualifiée “Agriculture Durable” et certifiée Terra Vitis depuis 2004. Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages fréquents avec aération...). Typé comme on les aime, ce très beau Moulis 2019, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. Le 2018 a une robe intense, il est classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d’évolution, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Remarquable 2017, il est riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé comme il se doit, au nez de cannelle et de fruits rouges frais, de bouche marquée par des notes de sous-bois et de fruits macérés. Superbe 2016, 55% Cabernet-Sauvignon, 43% Merlot et 2% Cabernet franc, vignes de 20 ans en moyenne, élevage pendant une année en barriques, il a des nuances de cerise noire et d’épices, un vin de belle charpente, riche et charnu, tout en subtilité, de couleur soutenue. Vous allez apprécier également le 2015, de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2014, est dense et parfumé, de bonne base tannique, tout en bouche, avec des notes bien caractéristiques de fruits et d’épices, très bien élevé.

Brigitte et François Bernard
42, chemin de Giron - Grand Poujeaux
33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 58 18 16 et 06 81 78 77 69
Site personnel : www.chateaulestagedarquier.com

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés, encore un peu jeune mais très prometteur. Le 2016 est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, qui poursuit son évolution, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, un vin charpenté et savoureux, au boisé harmonieux. Le 2012 est savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé, un vin ample à déboucher actuellement sur un chou farci ou des filets de dinde sauce piquante. Le 2011 est charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, il est bien corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Et enfin le 2010, charnu, épicé, aux tanins concentrés, tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, qui est de très bonne évolution. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux, idéal avec des grillades au barbecue.


49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-REYS


Château SOCIANDO MALLET


Jean Gautreau a transmis le flambeau à sa fille unique, Sylvie. Elle a appris au fil des ans à observer ses vignes, les voir grandir, arriver à maturité toujours aux côtés de son père. Elle goûte ses raisins, participe aux différentes dégustations techniques et aux assemblages avec son équipe, et n'oublie surtout pas d'insuffler cela à son fils Arthur. Le Château Sociando-Mallet et son Second Vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet représentent 83 ha de vignes.
On apprécie depuis toujours ce vin, ?créé? par Jean Gautreau, qui a su lui donner un style propre grâce à un élevage en barriques savamment maîtrisé (et à un terroir). C?est en tout cas un cru où le charme prédomine et qui devrait faire pâlir de jalousie pas mal de vins ?classés? (en 1855...) dans les dégustations ?à l?aveugle?...
?Voilà 50 ans, nous raconte François Hugueniot directeur d?exploitation, que le Château Sociando-Mallet appartient à la famille Gautreau, un anniversaire qui mérite d?être signalé !
La vendange 2018 est une très bonne année. Nous n?avons pas été impactés par le mildiou et, à l?approche des vendanges, le végétal était en parfait état sanitaire. Très belle vendange de qualité avec un rendement tout a fait appréciable de 48hl/ha. La qualité des raisins que nous avons encuvés était exceptionnelle, avec des maturités très intéressantes. Nous recherchons toujours de la fraicheur dans nos vins, pas de surmaturation, ni trop d?extraction. Donc belle maturité des raisins 2018 avec des degrés un peu plus élevés que d?habitude mais une bonne vivacité du vin permet de bien contrebalancer cela pour obtenir un bel équilibre. Les fermentations se sont bien déroulées, les vins sont en barriques de 90% de bois neuf pour le Premier vin.
Les 2015, 2016 et 2017 sont trois jolis millésimes avec des caractéristiques différentes. Le 2016, c?est le grand millésime du Médoc qui va peut-être se voir détrôné par 2018, on verra cela d?ici quelques mois? Ce 2016 est vraiment un très grand millésime, grande maturité, des tanins mûrs, fondus, une bouche très voluptueuse et structurée qui laisse augurer une grande garde. Le 2015 est une très belle année aussi, mais obtenue dans des conditions difficiles dans le Haut-Médoc, la région de Saint-Estèphe à laquelle nous appartenons. Les conditions climatiques ont été un peu compliquées pendant les vendanges, néanmoins, nous obtenons un vin qui est un grand classique médocain.
Quant au 2017, en bordelais, c?est l?année du gel? Grâce à notre situation géographique extrêmement privilégiée, nous avons été épargnés. En effet, le vignoble est situé tout proche du fleuve qui joue le rôle d?un gros radiateur. Nous avons donc eu une très belle récolte en quantité et en qualité. C?est un millésime très élégant, très classique, les tanins sont assez fins, un joli vin d?un bel équilibre.
Château Sociando Mallet est élevé à 90% en bois neuf et La Demoiselle dans des barriques dont 30% de bois neuf, le reste en cuves. Cela fait une vraie différence voulue au niveau de l?élevage et des qualités différentes, bien sûr ! Sociando-Mallet est un vrai vin de garde, avec puissance et structure, tout en essayant d?avoir des tanins relativement fondus. La Demoiselle de Sociando Mallet est un vin au profil plus fruité, plus facile d?accès, un joli potentiel de garde mais ce sera plus de la moyenne garde, un vin à apprécier plus rapidement avec un peu moins de puissance en bouche, mais toutefois, de l?élégance et de la fraîcheur du fruit au palais.
C?est la troisième récolte de Sylvie Gautreau, son père est toujours présent sur la propriété, mais elle a pris depuis 2015 la direction de la propriété. En 2018, j?ai été recruté en tant que Directeur de l?exploitation et nous avons aussi engagé un nouveau maître de chai. Bref, une nouvelle équipe est en train de se former pour faire évoluer et poursuivre la belle aventure de Sociando-Mallet.?
En effet, on est vite sous le charme de ce superbe Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 2016, terroir de graves et d?argile sur sous-sol argilo-calcaire, 55 % Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, âge moyen des vignes de 35 ans, certainement l?une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Le 2015, beau vin de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2014 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux du bordelais, où dominent la mûre, l?humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite en finale.
Plus souple mais de belle matière, le Haut-Médoc La Demoiselle de Sociando-Mallet 2016 est bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d?évolution, comme le 2015, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Le 2013 est excellent actuellement, et on vous le suggère sur un faisan rôti ou des œufs en cocotte.

Scea Jean Gautreau
Route de Mapon
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. : 05 56 73 38 80
Email : info@sociandomallet.com
www.sociandomallet.com
 


Château de GRAVIERS


?C'est mon arrière grand-père qui a acheté les premières parcelles au lieu dit ?le gravier? et démarré l'aventure qui dure, maintenant, depuis quatre générations? nous raconte Christophe Landry. Domaine certifié Agriculture Biologique depuis le millésime 2012.
Voilà un très joli Margaux Cru Artisan 2018, de couleur intense aux reflets noirs, c?est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d?épices, des tanins bien enrobés, typé et persistant, prometteur. Le 2016, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle...), tout en persistance, de garde.
Toujours remarquable, le Margaux Cru Artisan Quintessence du Château des Graviers 2016, un vin de couleur soutenue, il est très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr, de garde. Le 2015, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle...), tout en persistance, de garde.

Christophe Landry
52, rue du Gravier Arsac
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 89 11
Email : chateau.des.graviers@orange.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020

 



Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château CHENE-VIEUX


Château JOUVENTE


Château DARIUS


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BRONDELLE


Château des MOINES


Château LESTAGE-DARQUIER


Château CANTENAC


Château BÉCHEREAU


Château VOSELLE


Château LAFON


Château LE DESTRIER


Château PLANTIER ROSE


Château HAUT-MARBUZET


Château La HAIE


Château LAUDUC


Château TOUR-DU-ROC


Château CORBIN MICHOTTE


Clos du PÈLERIN


Château CROQUE MICHOTTE


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château FRANC LARTIGUE


Château BOSSUET


Château LAGARDE


Château de CHANTEGRIVE


Château de CÔME


Château LAJARRE


Château ST ESTEPHE


Château de MAUVES


Château du PAYRE


Domaine de CARTUJAC



CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU REDORTIER


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


HENRY NATTER


DOMAINE DE ROSIERS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales