Guide Bordeaux

Edition du 07/07/2015
 

LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Coup de cœur

Château PIGANEAU

D’origine corrézienne, la famille Brunot s’est implantée dans le vignoble Saint-Émilionnais en 1922. Jean-Baptiste Brunot et son fils Vincent gèrent l’ensemble des propriétés. Quatre belles propriétés complémentaires qui offrent une belle gamme de vins élevés dans la plus pure tradition.


Le Château Piganeau est un Saint-Émilion Grand Cru de 6 hectares bénéficiant d’un terroir gravelo-sableux complanté de Merlot (83%) et de Cabernet-Franc (17%). Le vin, vieilli en barriques neuves, est souple, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance. Le Château Tour de Grenet est un joli vignoble de 26 hectares planté sur un terroir argilo-calcaire situé sur les plus hauts coteaux de la région, dans l’appellation Lussac Saint-Émilion. Les vignes bénéficient d’un ensoleillement permanent, ce qui assure une maturation exceptionnelle. Le vin est corsé, avec des arômes de fruits rouges, d’humus, d’épices, tannique et ample en bouche, de longue garde. Le vieillissement s’effectue en cuves et en fûts durant 18 mois. ­ Le Château Maledan est un Bordeaux rouge issu d’un vignoble situé entre Dordogne et Garonne, sur un plateau élevé, composé d’un sol argilo-graveleux avec par endroit de l’alios, qui confère des vins bien équilibrés et souples, avec des arômes de fruits rouges mûrs. Enfin, le Château Le Gravillot, qui tire son nom de son sous-sol composé de graves, ces gros cailloux qui favorisent le drainage naturel de la vigne et le mûrissement des raisins par réflexion du soleil, un petit vignoble situé sur le plateau de Néac dans l’appellation Lalande-de-Pomerol. Le vin est concentré, bien équilibré et rond avec des arômes fondus de boisé et de petits fruits rouges mûrs.

   

LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 09 99
Télécopie : 05 57 55 09 95
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RABAUD-PROMIS
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES*
(COUTET (B))
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAMOTHE-DESPUJOLS
LAFON
VALGUY
(MALLE*)
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX


L'histoire contemporaine du Château Le Souley-Sainte-Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959, alors que le domaine est à l'abandon, son vignoble vendu à l'arrachage, Denise et Paul Riffaud l'achètent et décident de lui rendre son lustre d'antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environs de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérités, mais également des moments d'oubli. Aujourd'hui, Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric, le fils aîné, occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet, a en charge le matériel et l'entretien des bâtiments, et Jean-Baptiste, le petit dernier, règne en maître sur les vignes. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution comme le 2009, généreux et persistant, très bien élevé, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs-de-la-Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com

Château BALESTARD la TONNELLE


Au sommet. Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d’un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cru est très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d’ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon) s’épanouissent sur un plateau rocheux, un terroir jouissant d’un excellent ensoleillement. Belle réussite avec ce Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2012, de base tannique ample et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune et le fumé. Le 2011 est un vin dense, complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins riches. Le 2010, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2009 est très parfumé, bien typé, mêlant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, dense en bouche, bien charpenté, de garde, naturellement. Provenant d’un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2012, corsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, associant rondeur et charpente, est vraiment réussi. Excellent 2011, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces notes amples de prune et de fumé. Le 2010, de bouche parfumée, est riche et fondu, avec ces connotations où se mêlent l'humus et la fraise des bois, charnu comme il se doit. Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2012, issu de 8 ha de vignes, réunit puissance et distinction, un vin gras, corsé, intense au nez comme au palais avec de petites nuances de cerise noire et de truffe. Tout en bouche, le 2011 commence à s’ouvrir, un joli vin de robe soutenue et brillante, riche, d'une belle ampleur d'arômes (cassis, épices…). Excellent 2010, savoureux, au nez d'épices et de sous-bois, qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Goûtez le Montagne Saint Emilion Château Roudier 2012, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de prune et de musc.

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Télécopie :05 57 74 59 34
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site personnel : www.vignoblescapdemourlin.com

Château BOIS CARRÉ


Un vignoble de 6 ha (50 % Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires. Coup de cœur pour ce Médoc très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, coloré et corsé. Le 2011, médaille de Bronze à Bordeaux 2013 (1/3 de barriques neuves), riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2010, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins savoureux et denses. Le 2009, typé, est de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte et d’humus, un vin très savoureux, de bouche ample, gras, très classique. Le 2008, charnu, est tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), un vin complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, avec une finale persistante.

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Télécopie :05 56 09 04 21
Email : vanessadavid33@hotmail.fr

DOMAINE DE LAUBERTRIE


Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine et Bernard Pontallier sont maintenant aidés par leurs enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus . Le Domaine de Laubertrie compte 15 hectares de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés dans nos chais, de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Les vins produits sont des Bordeaux rouge, Bordeaux blanc et Bordeaux rosé et également du Crémant de Bordeaux. Les derniers millésimes sont caractérisés par une climatologie exceptionnelle. Les vins sont puissants, corsés, très marqués par le fruit. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2010, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le 2009, aux senteurs de violette et d’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, associe structure et rondeur, aux tanins riches, de couleur grenat. Le Bordeaux blanc est de robe jaune pâle, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la pomme et l’aubépine, de très bonne bouche. Joli Crémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, un gîte est disponible dans le cadre des Gîtes de France (gîtes Bacchus).

SCEA Pontallier et Fils
50, route de Laubertrie
33240 Salignac
Téléphone :05 57 43 24 73
Télécopie :05 57 43 17 24
Email : domainedelaubertrie@vinsdusiecle.com
Site : domainedelaubertrie
Site personnel : www.domainedelaubertrie.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan bien précis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts.
Elle a raison et on le voit avec ce remarquable Saint-Émilion GC 2011, de belle couleur, aux tanins amples et bien équilibrés, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, qui commence à particulièrement bien se goûter sur une selle d'agneau en persillé de truffe, par exemple. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à s’ouvrir. 
Goûtez Le P du Roy 1999, une cuvée spéciale, avec des notes de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... et je vous laisse apprécier ceci, qui me tient à cœur : “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, du respect des équilibres entre le terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas l’arrivée de quelques ‘‘gourous’’ conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser ‘‘uniforme’’. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru.
L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).”
Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus, à la tête de son appellation, de très belle charpente, tout en bouche, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), de cuir et de truffe, un vin dense, complexe comme il se doit (voir le Classement des Côtes).

Danielle Dubois

Château PIGANEAU


Au sommet. Des vins comme on les aime, élevés par des propriétaires passionnés qui s’attachent à respecter leur terroir, évitant les “maquillages” que l’on trouve (hélas !) dans l’appellation, et le tout explique sa place dans le Classement. Le Château Piganeau est un Saint-Émilion Grand Cru de 6 ha bénéficiant d’un terroir gravelo-sableux complanté de Merlot (83%) et de Cabernet franc (17%). Le vin, vieilli en barriques neuves, est souple, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance. D’origine corrézienne, la famille Brunot s’est implantée dans le vignoble saint-émilionnais en 1922.
“Les 2010 et 2009 sont deux très grands millésimes avec chacun leur personnalité propre, m’explique Jean-Baptiste Brunot.
- 2010 : un peu plus souple que le 2009, un vin très fin, très agréable à déguster avant le 2009. Puissants arômes de framboise très flatteurs, le vin est très rond, très fin, le nez remarquable.
- 2009 : vin très élégant aux tanins très gras, aux arômes de fruits noirs mûrs, au léger boisé bien fondu, il présente une bonne aptitude à la garde mais il est agréable à boire dès à présent, grâce aux tanins arrondis.
Le 2011 est un vin très agréable, très naturel, aux jolis arômes de fruits rouges. Un vin qui sera plus facile à boire, plaira beaucoup par son fruité remarquable. Nous avons un terroir sablonneux qui donne des vins assez souples, c’est la caractéristique des vins des vignobles Brunot.
Sous l’impulsion de mon fils Vincent, nous privilégions le fruit et réduisons l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, plus séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse. Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix, c’est important de nos jours.”
Vous allez exciter vos papilles avec ce Saint-Émilion GC 2011 (6 ha, d’un terroir gravelo-sableux (83% de Merlot et 17% de Cabernet franc, terroir gravelo-sableux), bien dense, est très bien charpenté, riche, parfumé, aux notes de fruits mûrs, tout en bouche, un vin riche, au nez intense et complexe (fraise des bois, violette, cuir…), de couleur profonde, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins savoureux. Le 2009, vraiment remarquable, est structuré, élégant, avec des tanins veloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, ample et persistant en bouche. Le 2008, aux tanins amples, charpenté, est un vin de belle structure, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, groseille, poivre...), tout en persistance, de garde. Très savoureux 2007, avec ce nez puissant et délicat à la fois, un vin d’une grande harmonie en bouche, avec beaucoup de fruit, riche et fin, typé, de belle robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices. Très beau 2006, médailles d'Argent à Paris et de Bronze à Bourg, de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, aux nuances de cassis et de grillé, aux tanins d’une grande suavité et d’une belle longueur en bouche. Superbe 2005, de couleur très foncée, aux nuances de griotte et de framboise, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. Voir aussi le Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet. Superbe rapport qualité-prix-plaisir, ce qui n’est pas rien. 

Jean-Baptiste et Vincent Brunot

Château la TOUR BLANCHE


Au sommet. Les 37 ha de vignes sont plantés sur une croupe à la surface graveleuse et au sous-sol argilo-calcaire qui culmine à 60 m, assurant un parfait drainage, une parfaite ventilation et une parfaite exposition. Les vendanges s'effectuent par tries successives (jusqu'à 6 passages) pour ne ramasser que les meilleures grappes, voire les meilleurs raisins. La fermentation alcoolique s'effectue en barriques. Tous les soins sont apportés aux vins avec un suivi précis (ouillages réguliers, soutirages tous les trois mois, élevage en barriques 16 à 18 mois, collage, stabilisation tartrique, filtration...). Une équipe dynamique et professionnelle veille aux destinées des vins. Doté des installations les plus modernes, le Château La Tour Blanche est également une École dévouée aux métiers du vin, une référence dans la région.
Belle réussite avec leur Sauternes 2010, gras, aux senteurs persistantes, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, avec des notes de tilleul et d'abricot très mûr, de garde. Beau 2009, d'une robe dorée intense, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et de pain d'épices, de garde. Le 2007 est de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d'épices, d'une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Aucune hésitation, bien entendu.
Directeur : Alex Barrau

> Les précédentes éditions

Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012

 



Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château Le CAILLOU


Château PIERRAIL


Château LAFON


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château HENNEBELLE


Château BROWN


Clos LABARDE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château DARIUS


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château des BROUSTERAS


Château HAUT-CALENS


Château BELLEGRAVE


Château TOUR-du-ROC


Château FONTBONNE


Château LAFARGUE


Château TOUR GRAND FAURIE


Château Le Destrier


Château VIEUX RIVALLON


Château Les GRAVES



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COMTE PERALDI


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales