Le guide du Vin
Worldwide

GUIDE BORDEAUX

 

Top des vins de Bordeaux

Edition du 02/02/2010


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU SMITH HAUT LAFITTE

Leader confirmé

Château SMITH-HAUT-LAFITTE


“Je préfère les blancs 2006, précise Daniel Cathiard, mon épouse, Florence, n’est pas tout à fait de mon avis, elle préfère les 2005. Moi, je trouve les 2006 plus frais, les Sauvignons gris ont été ramassés à pleine maturité phénolique et ont donné des arômes de poire délicieux, et pour les Sauvignons blancs, des notes d’abricot. Je les trouve plus équilibrés que les 2005, car il y a plus de fraîcheur, plus d’acidité en finale, ce qui contribue à la complexité. C’est dû aux conditions climatiques de 2006 car la maturité a été moins rapide. Si l’on veut faire une distinction, je trouve qu’il y a plus de structure dans le 2005, mais plus de complexité dans le 2006. Les rouges 2006 sont des vins où il y a de la puissance, de la concentration. Notre assemblage est classique : 60% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot et 5% de Cabernet franc. Les vins sont profonds, complexes, expriment des arômes de fraise, de cerise, avec ces nuances réglissées et fumées que l’on doit à nos Merlots lorsqu’ils sont bien mûrs. Des vins très équilibrés, d’une belle longueur, relativement gras, d’une belle densité et au potentiel de garde de 15 à 20 ans. Nous projetons d’agrandir notre chai pour avoir un troisième poste d’accueil de vendange, de tri, des cuves plus petites et un système de fonctionnement gravitaire pour éviter tous les pompages afin de préserver le fruit et pouvoir traduire au mieux l’expression de notre terroir. Nous voulons travailler dans les meilleures conditions. S’il y a besoin de mobiliser 100 personnes, on le fait ! Nous faisons à Smith-Haut-Lafitte un travail d’orfèvre, c’est cela, mon objectif ! ”
LA QUALITÉ DES VINS Smith Haut Lafitte Rouge : belle robe intense, un grand vin au nez persistant où dominent des notes de griotte, de pruneau et d’épices, aux tanins denses, de belle expression qu’il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Smith Haut Lafitte Blanc : tout en finesse d’arômes, un vin puissant et gras, très équilibré, dense et floral en bouche, très harmonieux, ample qui sent bon les agrumes mûrs, la noisettes et la pêche. Les Hauts de Smith (2e vin du Château Smith Haut Lafitte) Rouge : de robe pourpre soutenu, aux notes de sous-bois et de mûre, allie charpente et souplesse en bouche, un vin de bonne garde. Blanc : jolie robe, nez dominé par des notes de pamplemousse et de pain brioché. Un vin tout en nuances et rondeur, de bouche pleine.

   

CHATEAU SMITH HAUT LAFITTE


Daniel et Florence Cathiard

33650 Martillac
Téléphone : 05 57 83 11 22
Télécopie : 05 57 83 11 21
Email : smith-haut-lafitte@smith-haut-lafitte.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château L'ENCLOS MIQUEU

Vignoble de 12 ha (90% Sémillon, 6% Sauvignon gris, 4% Muscadelle). Beau Loupiac cuvée Fûts de Chêne 2005, typé, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices et de pêche surmûrie, alliant puissance et souplesse, idéal sur un foie gras poêlé.

Mathieu Barrère
Le Gris
33490 Saint-Martial
Téléphone :05 56 61 96 44
Email : m.barrere@worldonline.fr
 

Château BALESTARD la TONNELLE

Toujours au sommet. Depuis plus de 400 ans, Saint-Émilion est le berceau de la famille Capdemourlin. Avec un patrimoine familial exceptionnel qui comprend 3 GCC de Saint-Émilion, idéalement situés, et un très estimable Montagne-Saint-Émilion, Jacques Capdemourlin est l’une des figures les plus respectées de la région. Son fils Thierry à ses côtés, passionné et infatigable, il porte la bonne parole aux 4 coins du monde et fait découvrir ce qui lui tient à cœur : ses vins à forte personnalité, très marqués par leurs terroirs respectifs, de longue évolution. Balestard était le nom d’un chanoine du chapitre de Saint-Émilion qui vivait là. Ce cru est très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle, vantait déjà ses charmes ; en son hommage, le poème figure sur l’étiquette de ce Saint-Émilion GCC. Les 10,6 ha (70 % Merlot, 25 % Cabernet franc et 5 % Cabernet-Sauvignon) s’épanouissent sur un plateau rocheux, un terroir jouissant d’un excellent ensoleillement. D’importants travaux ont été effectués pour réaliser un chai parfaitement intégré, sans hésiter à creuser le rocher de façon spectaculaire, ce qui donne un superbe chai et une grande salle de dégustation. Jacques Capdemourlin s’attache à faire parler ses terroirs et poursuit sa politique d’investissements. Le Château Balestard-la-Tonnelle GCC 2006 est gras et corsé, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent la griotte et les sous-bois, aux tanins denses, d’une jolie finale, un mariage réussi de puissance et d’élégance. Intense, le 2005, solide et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, est un millésime qui demande un peu de patience. Le 2004, riche en couleur, charnu, sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante, vraiment réussi, bien classique, d’excellente évolution. Beau 2003, de belle robe grenat, très équilibré, aux arômes d’épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, de belle garde. Remarquable 2002, aux nuances épicées, de bouche riche et dense, très parfumé, très prometteur. Le 2001 est un vin gras, parfumé, bien classique, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé à la fois, prometteur. Superbe 2000, un grand vin puissant et toujours dominé par l’élégance. À ses côtés, le GCC Château Cap de Mourlin 2006, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, de belle robe pourpre soutenu, d’une grande harmonie. C’est l’un des plus anciens crus de l’appellation, qui porte le nom de la famille depuis son origine. Le vignoble de 14 ha est situé sur les pentes nord de Saint-Émilion, où il bénéficie d’un terroir argilo-calcaire avec des sables sur fond d’alios. L’âge moyen des vignes est de 34 ans et l’encépagement est composé de 65 % de Merlot, 25 % de Cabernet franc et 10 % de Cabernet-Sauvignon. Le vin reçoit les mêmes soins attentifs de vinification et d’élevage, il est complexe et élégant, avec des tanins bien fondus, un vin d’un grand classicisme. À la suite, le Saint-Émilion GCC Château Petit-Faurie-de-Soutard 2006, de belle robe grenat, charpenté et gras, aux arômes complexes où dominent les fruits cuits et les sous-bois, épicé en bouche, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux. Le 2005 poursuit son évolution, un vin de couleur très foncée, bien charpenté, ample, de garde. Beau 2004, de belle robe pourpre, aux notes d’épices et de sous-bois, aux tanins puissants et savoureux à la fois, complexe. Beau 2003, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, qui commence à s’ouvrir. C’est en 1850 que ce vignoble fut détaché du grand domaine de Soutard. Les 8 ha de ce GCC sont plantés sur un point culminant du plateau de Saint-Émilion. Il est complanté de 65 % de Merlot, 30 % de Cabernet franc et 5 % de Cabernet-Sauvignon). Même propriétaire que le Château Roudier. (voir Montagne-Saint-Émilion)

Jacques Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Télécopie :05 57 74 59 34
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site personnel : www.vignoblescapdemourlin.com
 

Château BOSSUET

Superbe Bordeaux Supérieur rouge 2006, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, à apprécier sur une omelette aux truffes. Le 2005, médaille d’Or au Concours Général Agricole à Paris, bien corsé, sent bon la fraise des bois mûre et l’humus, d’un beau rouge profond, avec des tanins souples et fermes à la fois. Le 2004 est de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), aux tanins très équilibrés. Le 2003 est de belle robe soutenue, tannique, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Goûtez le Blanc Château Pâquerette, au nez subtil dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, ample et charmeur, qui se débouche sur un plateau de fruits de mer. Beau rapport qualité-prix. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost Laurent

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
 

CHATEAU DE MALLE

Au cœur du sauternais, un vaste domaine de 200 hectares. C'est Jacques de Malle qui fit construire ce magnifique château à l'aube du XVIIe siècle. Une œuvre classée monument historique avec des toits de tuiles à la Mansart, une visite qui mérite le détour tout comme ses envoûtants jardins florentins en terrasses. Le vignoble de 27 hectares de Sauternes et 23 ha de Graves est planté d'un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, très légèrement vallonné, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Le Château de Malle est un grand cru classé de Sauternes aux arômes caractéristiques de miel, d'amande, d'abricot confit, de belle évolution. En Graves, le M. de Malle est un beau blanc élevé en barriques neuves, fin, racé, très élégant. Le Château de Cardaillan rouge, à la fois rond et charpenté plus souple que le Château Tours de Malle.

Comtesse Nancy De Bournazel

33210 Preignac
Téléphone :05 56 62 36 86
Télécopie :05 56 76 82 40
Email : chateaudemalle@vinsdusiecle.com
Site : chateaudemalle
Site personnel : www.chateau-de-malle.fr

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU SMITH HAUT LAFITTE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château L'ENCLOS MIQUEU
Château BALESTARD la TONNELLE
Château BOSSUET
CHATEAU DE MALLE

BORDEAUX-SUPERIEUR : LE CLASSEMENT


INDISPENSABLES

A LIRE






Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :


 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
LE GRAND VERDUS
GRANDE CHAPELLE
LAGRANGE LES TOURS
LISENNES
PANCHILLE
THURON
LA VIEILLE TOUR
BÉCHEREAU
BELLEVUE-FAVEREAU
HAUT-CRUZEAU
LESTRILLE CAPMARTIN
PARENCHÈRE
PASCAUD*
PEYFAURES
PIERRAIL
BRAGUE (BX)
BOIS NOIR*
FRACHET*
GADRAS (BX)*
LAVILLE
PIOTE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLON
CORNEMPS
DUCLA
GASSIES-GAUTEY (BX)
GAYON
LUGAGNAC
MAISON NOBLE
PENIN
VIEUX L'ESTAGE
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
BERNADON (BX)
GABACHOT
LAUBERTRIE (BX)
LAUDUC
PERAYNE
PRIEURÉ MARQUET*
BLANCHET
BELLE GARDE
BONHOSTE
BRAS D'ARGENT
CHATAIGNERAIE
CROIX QUEYNAC
MILLE SECOUSSES
(RONDAILH)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LES MARÉCHAUX (BX)
CANET (BX)
CAZENOVE*
GALAND
LA GALANTE
TROCARD
HAUT-BRANA
L'HERMITAGE
LAMOTHE VINCENT
SÉNAILHAC
VRAI CAILLOU
LA CAPELLE
COMMANDERIE DE QUEYRET
(DENIAS (BX)*)
LA TUILERIE DU PUY*
LA CHATAIGNIÈRE
(CROIX DE ROCHE*)
(JEANTIEU (BX)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTENILLES (BX)
FONTVIDAL (BX)
FRANQUINOTTE (BX)
(LAJARRE)
LE MAINE MARTIN
SIRON
VIEUX CARREFOUR*
FARIZEAU (BX)*
CAVE DE GÉNISSAC
HAUT-NADEAU
LASCAUX

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOUILLEROT
LA MARÉCHALE
(MAUBATS)
(PEYAU)
(ROQUES-MAURIAC)
(THIEULEY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUCHET (BX)
(BOUSCAT*)
GRAND-MONTEIL
HAUT-GUILLEBOT
UNION DE LUGON
NOGUÈS*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 26/01/2010
Edition du 19/01/2010
Edition du 12/01/2010
Edition du 05/01/2010
Edition du 29/12/2009
Edition du 22/12/2009
Edition du 15/12/2009
Edition du 08/12/2009
Edition du 01/12/2009
Edition du 24/11/2009
Edition du 17/11/2009
Edition du 10/11/2009
Edition du 03/11/2009
Edition du 27/10/2009
Edition du 20/10/2009
Edition du 13/10/2009
Edition du 06/10/2009
Edition du 29/09/2009
Edition du 22/09/2009
Edition du 15/09/2009
Edition du 08/09/2009
Edition du 01/09/2009
Edition du 25/08/2009
Edition du 18/08/2009
Edition du 11/08/2009
Edition du 04/08/2009
Edition du 28/07/2009
Edition du 21/07/2009
Edition du 14/07/2009
Edition du 07/07/2009
Edition du 30/06/2009
Edition du 23/06/2009
Edition du 16/06/2009
Edition du 09/06/2009
Edition du 02/06/2009
Edition du 26/05/2009
Edition du 12/05/2009
Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html