Guide Bordeaux

Edition du 21/02/2017
 

Château La Tour du Pin Figeac

Sommet

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

La famille Giraud élève ces deux grands vins racés, typés, où l’élégance prédomine. Une histoire de passion et de talent.


"Nos 18 hectares de vignes ont une moyenne d’âge de 30 à 40 ans, explique André Giraud. L’encépagement est de 80% Merlot et 20% de Cabernet franc sur les deux propriétés. Je m’apprête à planter 1 hectare de Cabernet-Sauvignon. Nos deux propriétés, Château Le Caillou à Pomerol et Château La Tour du Pin Figeac à Saint–Emilion, se touchent presque. Ce que je recherche surtout dans mes vins, c’est l’équilibre entre le fruit, l’expression parfaite du Merlot et un léger boisé. L’élevage en barriques dure un an, dont 1/3 de fûts neufs, 1/3 de barriques d’un vin et le dernier tiers de 2 vins, ainsi, le boisé n’est pas trop prédominant. Nos vins se caractérisent par la rondeur, le fruité, et la souplesse. J’aime les vins en finesse, très soyeux, bien équilibrés entre barrique et fruit. Je n’aime pas les vins trop tanniques. Nous sommes une exploitation familiale depuis plus d’un siècle. Mon épouse Sylvie m’assiste pour l’administratif et la commercialisation. Celle-ci s’effectue par un importateur en Belgique qui nous prend 1/3 de la récolte, sur la place de Bordeaux, par le biais de représentants à Paris, en Alsace… et par nous-même, par la vente directe à la propriété. Mon fils Stéphane nous a rejoints pour travailler sur la propriété il y a une dizaine d’années ; il s’occupe des chais et de la vigne. Mon second fils, Laurent, cuisinier de formation, est très attiré par l’œnotourisme. Nous pensons ainsi développer un type de restauration à base de grillades sur les sarments et ainsi profiter de ce passage pour faire visiter la propriété. Cet accueil se ferait plus volontiers à La Tour du Pin Figeac, idéalement situé sur la route allant de Saint-Emilion à Pomerol. Etant voisins de Cheval Blanc, nous sommes donc à un emplacement particulièrement stratégique.” Château Le Caillou Pomerol - Le 2013 est particulièrement séducteur, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, tout en nuances, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et une nuance poivrée.  - Le 2012, charnu comme il se doit, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, très élégante, aux arômes de framboise, de pivoine et de truffe, tout en nuances, est un vin opulent, qui associe charpente et distinction, et poursuit son évolution. Château La Tour du Pin Figeac Grand Cru Classé Saint-Emilion - Le 2013, parfumé, ample, séveux et persistant, avec ces notes de fraise et de griotte, riche en couleur, allie finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche franche, où se retrouvent des connotations de framboise mûre et de sous-bois.  - Le 2012 est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. 

   

Château La Tour du Pin Figeac

Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 06 10
Télécopie : 05 57 51 74 99
Email : giraud.belivier@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
HAUT-MACO
MOULIN VIEUX
GRAND-MAISON
LA CROIX DAVIDS
PUY D'AMOUR
HAUT-MOUSSEAU
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX
MARSAN
FAUGAS
HAUTS DE PALETTE
BAVOLIER
MELIN
CRANNE
PAYRE
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
LAFLEUR BEAUSEJOUR
ARTHUS
BELLEVUE
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
GRAND MOULIN
PETIT BOYER
TERRE BLANQUE
GRAVES D'ARDONNEAU



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
(COLBERT*)
REYNAUD
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

LAMOTHE de HAUX*
ANNICHE
CEDRES
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PILLEBOIS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


LACAUSSADE SAINT MARTIN
ESPERANCE
MAYNE-GUYON*
HAUT-BACON
MOINES
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

BRETHOUS
(CARIGNAN)
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


SEGONZAC
PETITS-ARNAUDS

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. “En 2014, nous avons fait une belle vendange saine, sur trois jours, nous raconte Sandrine Meunier, qui, au final, nous donne un vin très complexe, avec de la matière, une belle couleur, sur le fruit (fruits rouges, cassis) comme nous savons le faire au Château. Sa belle acidité me permet de dire que se sera un millésime de garde.” On patiente avec ce beau Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2012, tout en arômes, gras, au nez intense et complexe, corsé et charpenté, avec des arômes de framboise et de mûre, de très bonne garde. Savoureux 2011, avec cette touche de fumé caractéristique, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, d’une grande harmonie en bouche, tout en finesse. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, bien marqué par son terroir, prometteur. Beau 2009, de robe pourpre foncé, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux, de garde.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19
Télécopie :05 57 24 72 54
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

Château HAUT FERRAND


Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 hectares dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol. Les investissements soutenus et réguliers opérés depuis 30 ans permettent de disposer actuellement de locaux de vinification et d’élevage du vin des plus modernes. Le cuvier climatisé est équipé de cuves inox thermo-régulées rendant possible les différentes étapes qui conduisent du raisin au vin : macération, fermentations, extraction en utilisant les techniques de vinification les plus modernes, les plus performantes et les plus sûres. Quelque 250 barriques de chêne renouvelées par tiers chaque année permettent au vin de vieillir durant 12 à 18 mois en fonction des millésimes. Ce Pomerol 2013, très réussi, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d’un beau rubis foncé, est un vin dense et épicé au palais.  Excellent 2012, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, aux tanins soyeux, un vin ample, typé, charpenté comme il se doit, qui poursuit son évolution. Le 2011, tout en nuances aromatiques, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, dense, emplit bien la bouche. Très beau 2010, particulièrement savoureux, coloré et puissant, aux saveurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, avec ce nez caractéristique d’épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents, de garde. Beau 2009, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant aux papilles, de très bonne évolution. Le 2008, de belle couleur, est charpenté, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé. Le 2007, très typé, charnu, est tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Leur Pomerol Château Ferrand 2012 (12 ha, 60% Merlot et 40% Cabernet franc), représente 75% de la production annuelle totale. Il est élaboré à partir de vignes situées sur les pentes sud du plateau de Pomerol où le sol est plutôt sablonneux. La proportion importante de Cabernet franc confère au Château Ferrand un bouquet floral et fruité. Le 2011 est intense, corsé, velouté, aux connotations subtiles de sous-bois et de truffe, aux tanins souples, un vin chaleureux. Le 2010 révèle un parfumde notes épicées et poivrées, une belle ampleur en bouche, aux tanins denses, remarquable, d’une finale persistante comme le 2009, déjà velouté mais qui demande un peu de temps pour dévoiler son réel potentiel.

Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 21 67
Télécopie :05 57 25 01 41
Email : contact@chateau-ferrand.com
Site personnel : www.chateau-ferrand.com

Château Le MEYNIEU


Propriété de 45 ha dont 30 de vignes et une charmante demeure du XIXe siècle. Pour Jacques Pedro, “ce millésime 2015 est charnu, très bouqueté, rond, de garde. Les Merlots et les Cabernets sont très souples et lui confèrent un superbe potentiel qui le rapprocherait du 2010, en meilleur ! Millésimes en vente en 2016 : 2010, 2011, 2012, 2013, puis le 2014, actuellement en barriques, qui sera disponible en fin d'année.” Le Haut-Médoc 2013, de belle robe rubis soutenu, est un vin très harmonieux, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices, charnu en bouche, tout en subtilité. Excellent 2012, qui a eu une médaille à Lyon en 2015, typé, développe un nez de fruits noirs surmûris, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Remarquable 2011, de robe rubis profond à reflets violets, au nez de prune, d’humus et d’épices, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, un vin qui emplit bien la bouche, bien typé. Le 2010, de couleur rubis sombre, est charpenté, tout en nuances aromatiques, aux tanins puissants, aux senteurs complexes où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, de belle évolution. Superbe 2009, au nez d’humus et de groseille, ample et gras, très équilibré, un vin charnu et structuré, d’une belle longueur. Excellent aujourd’hui, le 2008, coloré, riche et parfumé (cassis, fumé), mêle finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse où l’on retrouve les fruits macérés et les sous-bois. Le 2007, aux nuances de mûres et de grillé, aux tanins d’une grande suavité et une belle ampleur, est vraiment réussi. Le 2006, au nez de cassis et d’humus, est de couleur profonde, ample, aux notes giboyeuses et de mûre, aux tanins riches et soyeux à la fois. Goûtez aussi le Saint-Estèphe Château Lavillotte 2013, de robe pourpre intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, ferme, charpenté, un vin bien structuré, avec des tanins veloutés. Le 2012, de couleur soutenue, au nez de mûre et d’humus, classique de ce millésime, charnu, est de garde. Le 2011 possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais souples. Beau 2010, typé, de couleur grenat profond, un vin dense et riche, aux nuances de cassis et de cerise macérés, de bouche corsée et parfumée, de belle charpente, harmonieux, de garde.

Jacques Pedro
Domaines Pedro
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 73 32 10
Télécopie :05 56 41 98 89
Email : lesdomainespedro@orange.fr
Site personnel : www.domaines-pedro.fr

CHATEAU LA CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. Voilà un très savoureux Château La Croix Meunier cuvée Georges Meunier 2014, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtille, d'une belle complexité, qui développe des tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale, aux nuances de réglisse et de mûre.  J’ai beaucoup apprécié également le 2009, de robe pourpre soutenu, superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux et persistant, de garde comme le 2008, qui développe des arômes de musc et de griotte, aux tanins enrobés mais riches, bien charnu. Le 2006 se goûte particulièrement bien, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin corsé et dense, de très bonne évolution.

Pierre et Sandrine Meunier
n° 7 Montlabert
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Télécopie :05 57 24 72 54
Email : chateaulacroixmeunier@vinsdusiecle.com
Site : chateaulacroixmeunier


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles CHAIGNE et Fils


Une histoire de passion familiale pour ce domaine de 50 ha, où trois générations travaillent ensemble. Des ancêtres cultivateurs sont retrouvés depuis au moins 6 générations sur ce domaine familial viticole du bordelais. Dès le début du XXe siècle, les arrière grands-parents, puis les grand-parents du propriétaire actuel Régis Chaigne exploitent des terres et vignes à Cantois d'une part (lignée paternelle) et à Saint-Laurent-du-Bois (lignée maternelle). Régine et Jean-Claude, les parents de Régis, perfectionnent l'exploitation à partir du début des années 1970, sélectionnent leurs terroirs, modernisent l'outil de vinification, réalisent les premières mises en 1975, destinées à une clientèle d'amis développée par le bouche à oreilles.
Régis s'associe à ses parents en créant avec eux “Vignobles Chaigne et Fils” en 1992. Il poursuit le développement, acquiert de nouvelles parcelles, développe la vente aux professionnels, modernise le chai, constitue progressivement une équipe.
Le Bordeaux rouge Château Ballan-Larquette 2014, charpenté, est charnu, de belle robe soutenue, au nez épicé, aux tanins fondus mais présents. Le Bordeaux blanc Château Ballan-Larquette 2015, de robe jaune pâle brillante, de bouche ronde (pêche), tout en finale, vif comme le Bordeaux rosé Château Ballan-Larquette 2015, de bouche florale, de jolie teinte pâle, tout en fruité, à déboucher sur une rouille de calamars.
Goûtez le Domaine de Ricaud Entre-deux-Mers 2015, fin, frais et floral, et le Bordeaux Clairet 2015, de robe soutenue, alliant nervosité et rondeur, d’une très jolie finale en bouche, idéal sur les terrines. 

Eléonore et Régis Chaigne
Château Ballan-Larquette
33540 Saint-Laurent-du-Bois
Tél. : 05 56 76 46 02
Fax : 05 56 70 40 90
Email : regis@chaigne.fr
www.chaigne.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme.
Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements.
“La vendange 2015 nous a permis de rentrer raisins de qualité exceptionnelle, nous explique Marc Vincent. Les premières dégustations nous laissent entrevoir un millésime d'exception. Actuellement, nous commercialisons notre Saint-Emilion Grand Cru 2011 qui offre un très joli fruit expressif, précis au nez comme en bouche. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette.”
Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai l’intention d’ailleurs de diminuer les plants de Cabernet-Sauvignon au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.”
Cela doit être le cas avec ce Saint-Émilion GC 2012, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, prune) et épicées, un vin savoureux et complexe, aux tanins amples. Le 2011 est de belle ampleur, d'une jolie structure tannique, au goût de mûre et de fumé, de bouche flatteuse.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Tél. : 06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BEAUREGARD


Cette belle propriété d’un seul tenant bénéficie d’un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l’appellation.
La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété, ainsi que les trois autres vignobles, dont Bastor-Lamontagne.
“Le 2015 est un millésime magnifique, nous raconte Vincent Priou, qui dirige l’ensemble des propriétés, que ce soit à Beauregard, ou en Sauternais, au Château Bastor-Lamontagne, où le botrytis était merveilleux et à Saint-Robert nous n’avions jamais produit de graves blancs secs aussi bons ! Ici, au Château Beauregard, nous avons récolté des Merlots aux tanins très denses, très soyeux, les Cabernets francs étaient formidables, ce sont eux qui donnent au vin la finesse, la fraîcheur et la longueur en bouche. Nous avons 30% de Cabernet franc ici, ce qui est plutôt rare, cela fait partie de notre histoire et y restons fidèles car le terroir s’y prête.”
Dégusté sur place, on se fait vraiment plaisir avec ce Pomerol 2013 (70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012 est plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux, de garde. Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. 
Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d’une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Le 2008, très typé, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un beau vin dense et velouté, aux tanins fermes mais distingués à la fois, de belle évolution. Le 2007 dégage des arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, cassis), un grand vin suave et harmonieux, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance. Le 2006, qui sent les fruits (mûre, myrtille), est harmonieux, d’une ampleur suave au palais, souligné par des tanins présents, d’une finale savoureuse et parfumée. Le 2005 est de jolie couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices, de belle amplitude au palais.
Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard 2011, mêle puissance et distinction, il est charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus, vraiment très réussi. Voir le Château Bastor-Lamontagne, à Sauternes.

Directeur : Vincent Priou

> Les précédentes éditions

Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015

 



Château de La GRENIERE


Château FILHOT


Château BELLE GARDE


Château PENIN


Château PLANTIER ROSE


Château FONTBONNE


Château TOUR-du-ROC


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château La GALIANE


Château MAUVINON


Château La CROIX DAVIDS


Château DOYAC


Château LAFLEUR du ROY


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BELLES-GRAVES


Château BOSSUET


Château de CRAIN


Château ROUGEMONT


Château CLOS de SARPE


Château CORNEMPS


Château DESMIRAIL


Château HAUT-LAGRANGE


Château BOURSEAU



CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU LA GALIANE


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE ALARY


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales